Blessure du président mauritanien Mohamed Ould Abd El Aziz Le Qatar et le Maroc pointés du doigt

 

 

 

 

 

Blessure du président mauritanien Mohamed Ould Abd El Aziz

Le Qatar et le Maroc pointés du doigt

 

 

Voilà maintenant plus d’un mois que le président mauritanien, Mohamed Ould Abd El Aziz, est hospitalisé en France après avoir essuyé, selon la version officielle, un tir accidentel d’un élément d’une unité de l’armée mauritanienne, le 13 octobre dernier à Tweila (localité située à 40 km de Nouakchott).

La classe politique mauritanienne ne croit cependant pas aux arguments avancés par le gouvernement. Si certaines parties sont persuadées qu’il s’agit là d’un règlement de compte au sein même de l’armée, d’autres, en revanche, accusent sans détour le Maroc d’être «trempé» dans un plan consistant à éjecter Mohamed Abd El Aziz du circuit. Des cercles proches du pouvoir à Nouakchott présentent du moins le Maroc comme étant l’un des principaux commanditaires de la «tentative d’assassinat» de l’ancien général.
La thèse est, en tout cas, ouvertement soutenue par Aqlame, un quotidien mauritanien en ligne.

Ce média et ainsi d’ailleurs qu’une bonne dizaine d’autres journaux locaux vont plus loin en révélant que le chef de l’Etat mauritanien aurait même refusé d’accueillir un émissaire du roi Mohammed VI venu lui souhaiter un prompt rétablissement. Aqlame affirme, en outre, que la Mauritanie a adressé un courrier à un pays «ami» dans lequel il est précisé noir sur blanc que le Maroc est «indexé» dans l’incident. L’émissaire refoulé serait Riad Ramzi, le chef adjoint de la mission à l’ambassade du Maroc à Paris. Et ce serait l’ambassadeur mauritanien en personne qui aurait transmis la fin de non-recevoir à Riad Ramzi. Alors, info ou intox ? Il n’en demeure pas moins vrai que Riad Ramzi, en dépit du silence observé par l’ambassade du Maroc à Paris, n’a pas eu l’occasion de rencontrer Mohamed Ould Abd El Aziz afin de lui remettre la lettre de son souverain.

Le constat a ainsi amené de nombreux observateurs de la scène politique à Nouakchott à soutenir le caractère «tout à fait plausible» de la piste marocaine. D’autres n’excluent pas aussi «l’hypothèse que Rabat ait pu, dans cette affaire, sous-traiter pour le Qatar». Quel intérêt aurait pu avoir Doha à déstabiliser Mohamed Ould Abd El Aziz ? «Les raisons sont innombrables», répond-on ! En guise d’arguments, l’on rappelle que le président mauritanien faisait déjà depuis quelque temps l’objet de pressions de la part du Qatar. L’émir de ce petit pays, cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, essaye, en effet, de pousser le chef de l’Etat mauritanien à négocier et partager le pouvoir avec le parti islamiste local, Tawassol, actuellement dirigé par Mohamed Jemil Ould Mansour.

 

Conjonction d’intérêts

 

Ce qui a d’ailleurs fortement déplu au président Ould Abd El Aziz. C’est, dit-on, la raison pour laquelle d’ailleurs il a décidé, il y a quelques mois, d’abréger une visite de l’émir du Qatar à Nouakchott.
Devant le refus d’obtempérer du pouvoir mauritanien, les pressions qataries se sont accompagnées d’une campagne médiatique féroce lancée par la chaîne de télévision Al Jazeera. Considérée comme le bras médiatique de la monarchie qatarie, celle-ci a, en guise de représailles, largement ouvert son antenne aux islamistes mauritaniens. Les Qataris sont allés même jusqu’à utiliser le clivage dangereux entre les populations maures et négro-mauritaniennes pour affaiblir le président Ould Abd El Aziz.

Déjà mise en œuvre dans plusieurs pays du Monde arabe, la stratégie de cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani consiste à mettre aux commandes les islamistes partout où cela est possible. Le but : consolider bien évidemment son influence et donner à son pays une forme de prolongement (profondeur) stratégique. D’ailleurs, plusieurs services de renseignement occidentaux accusent ouvertement le Qatar de financer le Mouvement pour l’unité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) au Sahel.

Et le lien avec le Maroc dans tout cela ? Au-delà de la solidarité avérée qu’il y a entre les deux monarchies (le Maroc n’est-il d’ailleurs pas aux portes du Conseil de coopération du Golfe et n’a-t-il pas donné son feu vert pour le retour d’Al Jazeera au Maroc ?), Rabat gagnerait effectivement aussi à voir le président Ould Abd El Aziz poser un genou à terre. Ou même les deux. Un professeur de l’université de Nouakchott spécialisé dans le dossier et ayant requis l’anonymat rappelle, à ce propos, que le Maroc a toujours voulu, mais vainement, que le président mauritanien sorte de la réserve officielle et change sa position de neutralité concernant le sort du peuple sahraoui. Ce sont tous ces éléments qui convainquent aujourd’hui les Mauritaniens que le couple Qatar-Maroc n’est pas étranger à une partie de leurs malheurs.

Zine Cherfaoui  ©  El Watan  

  • Zine Cherfaoui © El Watan le 18.11.12 | 10h00
  • 0 Réaction
  • 13/11/2012

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Mais où est l?opposition ? Ely Abdellah https://t.co/v7PxCU2wT2 https://t.co/fIshEr6EWg
le 23/06/2017
Maroc : les critiques se multiplient contre la "répression" dans le nord https://t.co/0RD0Xke67Z https://t.co/mFKEgcmhZw
le 22/06/2017
RT @LeHuffPost: Theresa May présente ses excuses aux Anglais après l'incendie de la tour Grenfell https://t.co/IZelwWrV7g
le 21/06/2017
Passif humanitaire/cas des fonctionnaires et agents victimes des évènements 89/91 ... https://t.co/ahvfVAjY3Y
le 21/06/2017
RT @benja_roger: #Mali : le référendum sur la révision de la Constitution officiellement "reporté à une date ultérieure" à l'issue du conse?
le 21/06/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Vendredi

    min. 15 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux

    Samedi

    min. 17 °

    max. 28 °

    Ciel dégagé

    Dimanche

    min. 14 °

    max. 26 °

    Partiellement nuageux