Sénégal : poursuite de l'audition de Karim, fils et ex-ministre d'Abdoulaye Wade

 

 

Sénégal : poursuite de l'audition de Karim, fils et ex-ministre d'Abdoulaye Wade

 

 

DAKAR - Le fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, se trouvait toujours dans la nuit de jeudi à vendredi dans une gendarmerie de Dakar pour une audition sur un possible enrichissement illicite, a constaté un journaliste de l'AFP.

Karim Wade n'avait pas encore quitté la section recherches de la gendarmerie de Colobane, un quartier populaire de Dakar, où il s'était présenté jeudi à 10H30 (locale et GMT) pour une audition, selon un journaliste de l'AFP.

Des responsables et militants de l'ex-parti au pouvoir, le Parti démocratique sénégalais (PDS), venus le soutenir, attendaient encore devant la gendarmerie de Colobale, selon la même source.

C'est la quatrième audition de Karim Wade, après deux en juillet et le 15 novembre dernier.

Son ancien ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l'Energie, doté de gros budgets, lui avait valu d'être surnommé Super ministre ou Ministre du ciel et de la terre.

Ancien conseiller de son père, Karim Wade a également occupé plusieurs autres fonctions, dont celle de responsable de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique, chargée de grands travaux avant le sommet de l'OCI organisé en mars 2008 à Dakar.

Il a été, après sa dernière audition du 15 novembre, interdit de sortie du territoire, ainsi que six autres dignitaires de l'ancien régime d'Abdoulaye Wade, dont quatre ex-ministres. Abdoulaye Wade, resté douze ans au pouvoir, a été battu à la présidentielle de mars par Macky Sall.

Les six anciens responsables doivent prochainement être auditionnés par la gendarmerie dans le cadre des enquêtes ouvertes à la demande de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

La CREI, créée en 1981 par l'ancien président socialiste Abdou Diouf (1980-2000), en sommeil depuis des années, a été réactivée après l'élection de Macky Sall.

Dans un communiqué publié le 16 novembre, le PDS avait dénoncé les interdictions de sortie du territoire imposées à Karim Wade et aux autres ex-dignitaires, sans qu'aucune mesure de contrôle judiciaire n'ait été légalement prise à leur encontre.

Le PDS accuse le nouveau régime de Macky Sall d'avoir lancé une chasse aux sorcières et se considère en résistance.


(©AFP / 23 novembre 2012 01h50)

 

 


  • (©AFP / 23 novembre 2012 01h50)
  • 0 Réaction
  • 12/11/2012

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Dopage : malgré les critiques, l'AMA lève ses sanctions contre la Russie https://t.co/dX1d3XEB7o
le 20/09/2018
Examen préliminaire de la CPI sur la déportation présumée des Rohingyas de Birmanie https://t.co/cvSC5srQ1e https://t.co/Qsw9HBSkyN
le 18/09/2018
CPI : la justice internationale confirme la peine du Congolais Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins? https://t.co/LDXamiAdb1
le 17/09/2018
Elections en Mauritanie : peu d'affluence dans les bureaux de vote https://t.co/LqVF26RZPL https://t.co/Ybulu5t1FU
le 16/09/2018
Le président de la CENI tranche en faveur des leaders de l'opposition : ils peuvent visiter les bureaux de vote de? https://t.co/1Ylci8ibf0
le 15/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5940)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2

    Météo

    Samedi

    min. 15 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Dimanche

    min. 8 °

    max. 23 °

    Risque d'orage

    Lundi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé