M. Mohamed Ould Abdel Aziz à KASSATAYA : si les Mauritaniens choisissent un autre…

 

 

 

 

M. Mohamed Ould Abdel Aziz à KASSATAYA : si les Mauritaniens choisissent un autre…  

 

 

 

ablaye-aziz-symamadou-mini"Je salue tous les auditeurs de KASSATAYA et je leur dis que malheureusement je n'ai pas pu donner une interview à leur radio mais que je le ferai très rapidement inchallah et de gaité de coeur". Après l'échec du rendez-vous pris avec les auditeurs de KASSATAYA le 18 novembre dernier, l'entourage de M. Mohamed Ould Abdel Aziz proposait une nouvelle rencontre. C’est dans un hôtel 5 étoiles d’un quartier chic de la capitale française que le président mauritanien a reçu une équipe de KASSATAYA ce vendredi 23 novembre 2012, veille de son retour àNouakchott après un mois de convalescence en France. Comment vit-il cet "après"?

Première observation, M. Mohamed Ould Abdel Aziz n’entend rien changer à ses habitudes y compris sur le plan sécuritaire. « Je ne suis pas un roi, j’ai droit à un peu de liberté et le week-end j’aime sortir de ce palais [présidentiel] qui n’est pour moi qu’un lieu de travail. J’ai le droit de dormir sous un arbre, à la belle étoile. J’aurais même voulu aller acheter mon pain à la boulangerie mais je sais qu’avec les Mauritaniens ce sera compliqué ». De son point de vue, il n’y a donc pas de défaillance dans la protection du président parce que « l’officier qui a tiré pensait bien faire et ne l’aurait jamais fait s’il avait le moindre doute sur l’identité de l’occupant de la voiture ». On peut donc circuler. En voiture blindée ou non. La sécurité règne.

Autre point se rapportant aux enseignements à tirer de cette épreuve, M. Mohamed Ould Abdel Aziz n’a rien à redire à propos de la manière dont la crise a été gérée : « citez moi un seul projet qui a été arrêté. Un seul. Quant au conseil des ministres chaque année nous marquons une pause durant les vacances et ça n’a jamais fait réagir quiconque ». Donc ceux qui pouvaient s’attendre à un changement risquent d’en être pour leurs frais. M. Ould Abdel Aziz n’entend pas donner plus de latitude à ses collaborateurs « Si déléguer c’est laisser les ministres disposer de leurs budgets pour financer des actions non programmées, je tiens à faire savoir que cette période est révolue. Tout ministre qui fait ça sait qu’il ne le restera plus longtemps ». De même, il maintient toute sa confiance à l’armée : « un changement non constitutionnel ne viendra surement pas de l’armée. Certains avaient pensé qu’avec ce qui s’est passé en Egypte ou en Tunisie la Mauritanie allait suivre mais il n’en a rien été ».

Le fléchissement viendra d’un commentaire anodin qui laisse entrevoir un assouplissement dans son rapport au pouvoir. A la question de savoir s’il entendait gérer les affaires politiques de façon plus consensuelle, M. Mohamed Ould Abdel Aziz répond qu’il n’a jamais interdit les manifestations « parce que c’est dans les dictatures qu’on interdit les manifestations. Encore une fois, moi je ne suis pas un roi. J’ai été élu avec un peu plus de 52% des voix ; pas 98%. Si demain les Mauritaniens décidaient que les actions que je mène ne leur conviennent plus, ils choisiront quelqu’un d’autre et je ne m’accrocherai pas au pouvoir ».

Le président Ould Abdel Aziz s’est enfin voulu rassurant envers les Mauritaniens de la diaspora au sujet de l’enrôlement qui « commencera bientôt inchallah. La France sera le deuxième poste à ouvrir ses portes après l’Arabie Saoudite ». Il a adressé à ceux qui ont acquis une nationalité étrangère une invitation à introduire des demandes pour pouvoir continuer à jouir de la nationalité mauritanienne; « je sais que ceux qui ont choisi une autre nationalité restent attachés à la Mauritanie. Certains choisissent même d’y être enterrés après leur mort. Ils se sont installés à l’étranger malgré eux et dans des conditions que je comprends parfaitement. Donc ceux qui introduiront leurs demandes obtiendront gain de cause sans problème ».

M. Mohamed Ould Abdel Aziz s’envolera samedi 24 novembre 2012 à destination deNouakchott. Il devra probablement revenir en France quelques jours plus tard pour poursuivre ses soins médicaux.

 

Abdoulaye DIAGANA   MISE À JOUR LE SAMEDI, 24 NOVEMBRE 2012 00:02

©  Kassataya

 


  • Abdoulaye DIAGANA © Kassataya MISE À JOUR LE SAMEDI, 24 NOVEMBRE 2012 00:02
  • 0 Réaction
  • 12/11/2012

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juin 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Les Flam interpellent les Chefs d?Etat et de Gouvernement participant au 31ème sommet de l?Union africaine de Nouak? https://t.co/Ni4OJ67tqI
le 25/06/2018
Japon-Sénégal (2-2) : les Blue Samurais et les Lions de la Teranga se neutralisent https://t.co/PIuWzupP3l
le 24/06/2018
RT @LeHuffPost: Ruquier à Dupont-Aignan: "Vous êtes pire que madame Le Pen!" https://t.co/1wZ2bAkem1
le 24/06/2018
RT @GayeBaydi: @odhmauritanie Pourquoi pas le Nigeria
le 24/06/2018
RT @LeHuffPost: Il fallait "accueillir d'abord" et étudier les situations des migrants de l'Aquarius "ensuite", pour le Défenseur des droit?
le 24/06/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • erectile assistance http://toperectiledysfunctionpills.com/ - erectile pills do erectile pills work erectile dysfunction remedies - toperectiledysfunctionpills.com toperectiledysfunctionpil...

    par erectile means
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 570

    Météo

    Lundi

    min. 14 °

    max. 26 °

    Partiellement nuageux

    Mardi

    min. 14 °

    max. 28 °

    Ciel dégagé

    Mercredi

    min. 17 °

    max. 29 °

    Ciel dégagé