Côte d'Ivoire : près de 60 personnes tuées dans une bousculade

 

 

Côte d'Ivoire : près de 60 personnes tuées dans une bousculade

 

 

 

La Côte d'Ivoire a commencé l'année 2013 par un drame et des larmes. Une soixantaine de personnes sont mortes, dont de nombreux jeunes, et une cinquantaine au moins ont été blessées mardi à Abidjan dans une bousculade durant les festivités de la nuit du Nouvel An.

Des tas de chaussures et de vêtements restent éparpillés sur la chaussée, témoins de la bousculade survenue vers dans le quartier administratif du Plateau (centre). Plus de 50'000 personnes, selon les autorités, étaient sorties pour assister aux feux d'artifice de la Saint-Sylvestre.

L'accident a fait "61" morts, a indiqué le chef des sapeurs-pompiers militaires d'Abidjan, le lieutenant-colonel Issa Sakho. Le gouvernement a parlé de "60 morts", dont la moyenne d'âge est de 18 ans.

"C'est un véritable drame pour ce jour de l'An", "nous sommes tous sous le choc", a réagi le président Alassane Ouattara, venu sur les lieux. Un deuil national sera décrété, a-t-il annoncé.

 

 

Cellule de crise

 

 

Quarante-neuf blessés, dont deux dans un état très grave, ont été évacués par les secours vers des centres hospitaliers de la capitale économique ivoirienne. Une cellule de crise est mise en place pour les familles.

Les "circonstances précises" du drame "font l'objet d'enquêtes par les services de sécurité", a affirmé le ministre de l'Intérieur Hamed Bakayoko.

L'accident a eu lieu près du grand stade de la ville, à la fin des feux d'artifice, lorsque les spectateurs repartaient vers leurs quartiers. Selon une responsable policière, la bousculade s'est produite quand deux flots de spectateurs se dirigeant en sens contraire se sont rencontrés, d'autant que des troncs d'arbres avaient été placés sur la chaussée par les forces de l'ordre dans le but de canaliser la foule.

Célébration du renouveau


Pour la deuxième année consécutive, la ville d'Abidjan avait offert des feux d'artifice pour marquer le passage du Nouvel An.

Ces festivités, de même que les illuminations de Noël, étaient présentées comme un symbole du renouveau du pays célébré par le régime Ouattara, après la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011 qui a fait environ 3000 morts.



(ats / 01.01.2013 19h10)
 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Le Président Messaoud Ould BOULKHEIR au journal Le Calame https://t.co/hu8PVLiOZk https://t.co/xshufKNhUb
le 30/03/2017
RT @BFMTV: Les Etats-Unis préviennent: la Russie est "activement impliquée" dans la présidentielle en France https://t.co/EvMMiAQ5Em https:?
le 30/03/2017
RT @RFIAfrique: RDC: Félix Tshisekedi annonce une nouvelle mobilisation https://t.co/msxWbCP363 https://t.co/JrQfpJijzF
le 30/03/2017
RT @RFI: Un juge hawaïen reconduit la suspension du décret migratoire de Trump https://t.co/uiUZJLsn74 https://t.co/MrjMvqNOCu
le 30/03/2017
RT @anne_sinclair: On s'en doutait, mais un sénateur américain le confirme : Moscou est impliquée aussi dans les élections en France https?
le 30/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Jeudi

    min. 12 °

    max. 23 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 8 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Samedi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Risque de pluie