Des centaines de civils enlevés en deux jours en Syrie

 

 

Des centaines de civils enlevés en deux jours en Syrie

 

 


DAMAS - Plus de 300 civils, dont des femmes et des enfants, ont été enlevés en deux jours dans le nord-ouest de la Syrie, des rapts à caractère confessionnel sans précédent depuis le début du conflit il y a bientôt deux ans, ont rapporté samedi une ONG et des habitants.

Dans le même temps, de violents combats entre rebelles et troupes du régime de Bachar al-Assad se poursuivaient samedi autour de plusieurs aéroports, notamment militaires, dans la région d'Alep (nord), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les enlèvements, impliquant pour la première fois un grand nombre de femmes et d'enfants, ont commencé jeudi. Plus de 40 civils des villages chiites d'al-Foua et Kafraya dans la région d'Idleb ont d'abort été kidnappés par un groupe armé, puis plus de 70 personnes originaires de villages sunnites ont été enlevées en représailles par des groupes pro-régime.

Plus tard, des dizaines de sunnites ont été enlevés dans d'autres localités de la région par des groupes pro-régime, a précisé l'OSDH.

En deux jours, le nombre de personnes enlevées a augmenté jusqu'à dépasser les 300 personnes, a affirmé Rami Abdel Rahmane, président de l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins.

La majorité des rebelles combattant le régime sont des sunnites, tandis que le clan de M. Assad est alaouite, une branche du chiisme.

Un habitant du village d'al-Foua a fait état de l'enlèvement de centaines de sunnites après celui de plus de 40 chiites, tout en précisant que les femmes et enfants sunnites avaient été ensuite libérés. Selon lui, les rapts sont fréquents dans la région et les victimes sont souvent libérées dans un échange.

Les enlèvements sont quasi-quotidiens depuis la militarisation du conflit déclenché en mars 2011 par une révolte populaire durement réprimée, mais l'ampleur de ces rapts est sans précédent, estime l'OSDH qui dénonce un crime de guerre.

Il n'y a plus d'autorité centrale, et en particulier dans cette région, dit-il.

A l'est d'Alep, deuxième ville du pays, des affrontements violents ont éclaté à la mi-journée aux abords de l'aéroport militaire de Koueirés, accompagnés d'intenses bombardements et raids aériens des troupes loyalistes, a précisé l'OSDH.

Des combats intermittents secouaient aussi les abords de l'aéroport international d'Alep et l'aéroport militaire d'al-Naïrab tout proche, d'après l'ONG.

Le 12 février, les rebelles ont lancé la bataille des aéroports dans la région d'Alep, afin de neutraliser la puissance de feu aérienne du régime, son principal atout dans sa guerre contre les insurgés.

Ces derniers, bien moins équipés, sont parvenus à contrôler l'aéroport militaire de Jarrah, la base aérienne de Hassel et la base 80, chargée de la sécurité de l'aéroport d'Alep et de celui de Naïrab, à l'est d'Alep. Ils assiègent également l'aéroport militaire de Mingh, au nord de la ville. Leur but principal est de prendre le contrôle de l'aéroport international.

En Turquie voisine, des manifestants ont protesté à Ankara dans deux rassemblements distincts contre le déploiement de missiles américains Patriot près de la frontière syrienne et contre le soutien de la Chine à M. Assad.

Chassons les Etats-Unis et l'Otan de notre pays et de notre région, ont-ils scandé. L'Otan a accepté en décembre le déploiement de missiles Patriot pour soutenir son allié turc après que des obus tirés de Syrie sont tombés du côté turc de la frontière, tuant cinq civils.

Alors que l'opposition syrienne a réaffirmé que tout dialogue en vue d'une solution en Syrie devrait exclure M. Assad et les piliers de son régime, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a prôné également une action en Syrie pour favoriser une transition sans M. Assad.

Le changement en Syrie, où environ 70.000 personnes ont péri en près de deux ans de conflit selon l'ONU, devrait être une transition où le président Assad n'aura pas sa place, a dit M. Le Drian.


(©AFP / 16 février 2013 16h04)


 

 


  • (©AFP / 16 février 2013 16h04)
  • 0 Réaction
  • 16/02/2013

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Les sbires du régime ont battu des Présidents de Partis d'opposition. DIAW @abdoulayedjimme https://t.co/yjrY07FoiN https://t.co/5YLaSCvVKP
le 27/07/2017
RDC: reddition d'un chef de guerre poursuivi pour "crime contre l'humanité" https://t.co/b5glLuha6f https://t.co/28qhpAtumk
le 27/07/2017
EDITO LE CALAME : ETAT VOYEUR, ETAT VOYOU https://t.co/LMwGrCPG4i https://t.co/CNyyHfo2hu
le 26/07/2017
Sénégal/législatives : l'ex-président Wade empêché de manifester à Dakar https://t.co/cV7Iz1ndPd https://t.co/CjXjAihwBo
le 25/07/2017
RT @africanewsfr: Scandale GuptaLeaks : je ne possède aucune propriété en dehors de l'Afrique du Sud (Zuma) https://t.co/L1j3NZctBG
le 25/07/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Jeudi

    min. 14 °

    max. 23 °

    Couvert

    Vendredi

    min. 16 °

    max. 23 °

    Nuageux

    Samedi

    min. 17 °

    max. 26 °

    Couvert