Recensement discriminatoire à l’ambassade de Mauritanie en France

 

 

 

 

 

Recensement discriminatoire à l’ambassade de Mauritanie en France

 

 

 

 

Les Mauritaniens de France auraient-ils moins de droits que leurs compatriotes de Côte d’Ivoire ? C’est la conclusion que l’on pourrait tirer des résultats de l’enquête menée par KASSATAYA.COM depuis le début de l’enrôlement des Mauritaniens de l’étranger.


 

Pendant que se poursuit l’enrôlement des Mauritaniens à l’intérieur du pays depuis mai 2011, trois bureaux ont été ouverts à Djeddah (Arabie Saoudite), à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Paris (France). Ce dernier bureau doit s’occuper du recensement des Mauritaniens établis dans toute l’Europe. Un constat trouble l’observateur : alors qu’en Côte d’Ivoire et en Arabie Saoudite il suffit de présenter un document d’état-civil prouvant la nationalité du candidat au recensement –ou, à l’extrême rigueur, une carte consulaire- en plus des pièces exigées des Mauritaniens de l’intérieur (récépissé du recensement de 1998, récépissé du recensement des parents ou, le cas échéant, l’acte de décès), l’Ambassade de Mauritanie à Paris exige un titre de séjour établi par les autorités françaises. Il s’agit d’une rupture manifeste dans l’obligation de réserver un traitement égal envers tous les citoyens d’un même pays. Certains responsables associatifs qui craignaient la disposition se demandent si l’Ambassade de Mauritanie en France est « sous régime d’exception ou si c’est l’ambassadeur qui y fait SA loi.»
 
 
Pour M. Moro Sidibé, membre de l’Organisation des Travailleurs Mauritaniens en France, « les autorités doivent revenir sur la décision d’exiger le titre de séjour et le récépissé de recensement de 1998. Sinon, cette opération d’enrôlement exclura la majorité des Mauritaniens établis en France. »
 
 
De l’avis de M. Sidibé, les représentants des villages en France doivent être consultés pour aider à établir la nationalité mauritanienne de tout candidat au recensement. C’est d’ailleurs ce qui se fait dans les centres de recensement en Mauritanie. Cet appui est indispensable selon M. Sidibé parce que sans lui, « comment les membres de la commission d’enrôlement qui viennent à peine de poser les pieds en France peuvent-ils connaître qui est vraiment Mauritanien en France ou non ? » poursuit-il.
 
 
Enfin, M. Sidibé demande la reconnaissance de la double nationalité pour les Mauritaniens qui sont dans cette situation. Pour cela, pense-t-il, « les critères doivent êtres assouplis et rendus plus transparents. Si nous avons pris la nationalité française c’est à cause de la situation politique qui nous a chassés de notre propre pays lors des massacres de 1989-191 notamment. »
 
 
Selon les termes de l’article 31 du nouveau code de la nationalité publié dans le Journal Officiel n°1212 du 30 mars 2010, « un mauritanien, même majeur, ayant une nationalité étrangère, peut être autorisé, sur demande à garder la nationalité mauritanienne.» Ladite demande doit être adressée au président de la république, seul habilité à en décider par décret. Faute d’avoir fait la démarche, la plupart des Mauritaniens de France sont aujourd’hui exclus d’office du recensement. La commission d’enrôlement à beau promettre de recenser dans une seconde phase « les binationaux » (sic), « les sans-papiers » et même « les réfugiés » (resic), les Mauritaniens de France n’y voient qu’un leurre et une manœuvre pour gagner du temps. En attendant, ils exigent que leur soient appliqués les mêmes critères que ceux des bureaux de recensement ouverts en Mauritanie, en Côte d’Ivoire ou en Arabie Saoudite.
 
 

 

Laura CARUELLE pour KASSATAYA
KASSATAYA

Note :

 

Source : Kassataya.com  via   AJD-MR
 

  • Laura CARUELLE pour KASSATAYA KASSATAYA via AJD-MR
  • 1 Réaction
  • 30/12/2012

Les réactions

  • Avatar
    Diallo Cissé

    Le 03/08/2016 à 15:27:41

    Effectivement, ce problème est inqualifiable de par l'étonnement qu'il génère: l'on nous demande d'en faire la démande par le net, j'en suis personnellement  à mon énième fois sans succès, ni même une réponse depuis des mois , sur place sans un rendez-vous préalable, l'on s'expose à un rejet pure et simple!...devrions-nous rester sans être régulariser au retour dans notre propre pays pour lequel nous nous investissons jusqu'à la moelle ?
    Quant à la bi-nationalité, elle est une invention pour les seuls Mauritaniens, à ma connaissance cette situation existe dans tous les pays qui compris parmi les hommes politiques de divers pays , pourquoi notre chère patrie la République Islamique de Mauritanie en rend la vie invivable pour ses enfants qui n'ont opté pour la situation que pour être encore plus opérationnels quant à leur dévouement dans l'investissement dont je viens de faire mention?! Nous n'allons pas être hypocrite à dire que l'amour du pays ( en l'occurrence la France), qui nous a accueillis en son sein et nous a facilité de surcroît notre immigration en nous attribuant les mêmes droits que disposent ses propres enfants, n'y est pour rien, ce serait d'une ingratitude démesurée dont tout être digne de respect devrait se la refuser. Mais cet amour et ses importants services rendus n'ont et ne nous feront jamais oublier notre chère patrie qui nous a vu naître et nous a donné les bases qui nous ont permis notre évolution ailleurs.
    Alors pourquoi nos administrateurs nous refusent nos droits les plus élémentaires dont aspirent naturellement tous citoyens : vivre régulièrement chez soi sur son territoire en paix et en toute sécurité ?!!!...
    Merci 
     

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @LeHuffPost: Theresa May présente ses excuses aux Anglais après l'incendie de la tour Grenfell https://t.co/IZelwWrV7g
le 21/06/2017
Passif humanitaire/cas des fonctionnaires et agents victimes des évènements 89/91 ... https://t.co/ahvfVAjY3Y
le 21/06/2017
RT @benja_roger: #Mali : le référendum sur la révision de la Constitution officiellement "reporté à une date ultérieure" à l'issue du conse?
le 21/06/2017
France : nouveau gouvernement Macron, Florence Parly nommée ministre des Armées https://t.co/SY6iwrXoZH https://t.co/cHG7v9Juk5
le 21/06/2017
Le Conseil de sécurité votera mercredi sur la force anti-jihadiste au Sahel (diplomates) https://t.co/vyCFpscXVl https://t.co/OdBn1azr2k
le 21/06/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0

    Météo

    Jeudi

    min. 16 °

    max. 35 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 14 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux

    Samedi

    min. 16 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux