Tunisie : deux agents de la garde nationale gravement blessés par une mine

 

 

Tunisie : deux agents de la garde nationale gravement blessés par une mine

 

 


TUNIS - Deux agents de la garde nationale tunisienne ont été gravement blessés lundi dans l'ouest du pays, à la frontière algérienne, par l'explosion d'une mine lors d'une opération visant à arrêter des éléments terroristes, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Les deux hommes de la garde nationale, l'équivalent tunisien de la gendarmerie, ont été gravement blessés dans l'explosion d'une mine alors qu'ils participaient à une opération de ratissage au mont Chaambi visant des éléments terroristes en fuite, a indiqué le ministère sans plus de précisions.

Le ministère de l'Intérieur n'a pas notamment indiqué si cette mine a été posée par les personnes recherchées ou si elle faisait partie du dispositif de sécurité à la frontière avec l'Algérie.

Selon deux sources sécuritaires interrogées par l'AFP et s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, l'explosion a été suivie en fin de matinée d'échanges de tirs entre la patrouille de gendarmes et le groupe armé qui se cache dans ce massif montagneux difficile d'accès.

Les deux blessés ont pu néanmoins être évacués par leurs camarades et ont été hospitalisés à Kasserine, la capitale régionale, selon une source médicale et un responsable des forces de l'ordre dans la région interrogés par l'AFP.

L'un des gendarmes a eu la jambe arraché par l'explosion, ont précisé ces sources, le second souffre de blessures de gravité moindre, selon ces sources qui n'en précise cependant pas la nature.

La région du mont Chaambi fait régulièrement l'objet d'opérations des forces de l'ordre et de l'armée depuis décembre 2012, lorsqu'un agent de la garde nationale a été tué par un groupuscule armé.

Peu après ces affrontements, les autorités avaient annoncé le démantèlement d'un groupe lié à l'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

La frontière tunisienne avec l'Algérie, longue est poreuse, est un haut lieu de contrebande notamment d'armes.

Alger, Tunis et Tripoli se sont d'ailleurs engagés en janvier à renforcer la coopération aux frontières et à multiplier les patrouilles communes pour juguler ces trafics.

Depuis la révolution de janvier 2011, la Tunisie est régulièrement le théâtre d'attaques impliquant, selon les autorités, la mouvance salafiste armée.


(©AFP / 29 avril 2013 13h53)

 

 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @benja_roger: Ce qu'il faut savoir sur la situation au #Zimbabwe https://t.co/WImmlalQT1
le 16/11/2017
Robert Mugabe, héros de l'indépendance devenu despote https://t.co/43Scb0fbkM https://t.co/YFlz67CDK4
le 15/11/2017
OULD MKHEITIR : LE BRÛLOT MAURITANIEN https://t.co/yVNAoPkGY7 https://t.co/P3xs8H2FOY
le 15/11/2017
OSSIN : OULD M?KHAITIR SEMBLE ETRE ARRIVÉ AU SÉNÉGAL https://t.co/K1eUYxud8r
le 13/11/2017
RT @fidh_africa: Guinée : le procès des tortionnaires de la gendarmerie d'Hamadallaye? https://t.co/4UqhnoDcJo #africa #humanrights
le 13/11/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0

    Météo

    Mardi

    min. 7 °

    max. 12 °

    Nuageux

    Mercredi

    min. 12 °

    max. 14 °

    Ciel dégagé

    Jeudi

    min. 11 °

    max. 14 °

    Risque de pluie