Mali : l'armée renforce ses positions à Anefis après de violents combats

 

 

 

Mali : l'armée renforce ses positions à Anefis après de violents combats

 

 


BAMAKO - L'armée malienne a renforcé jeudi ses positions à Anefis, à une centaine de kilomètres au sud de Kidal (nord-est du Mali), au lendemain de combats meurtriers avec des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), a appris l'AFP de sources militaires.

Les autorités maliennes et la rébellion se sont toutefois déclarées prêtes au dialogue qui doit être lancé vendredi à Ouagadougou sous les auspices du Burkina Faso.

On est en train de renforcer et consolider nos positions à Anefis en attendant des conditions favorables à la poursuite de l'opération vers la ville de Kidal, a indiqué le porte-parole de l'armée malienne, le lieutenant-colonel Souleymane Maïga.

Depuis hier (mercredi), tout le secteur d'Anefis est sous le contrôle total de l'armée, a confirmé une source militaire régionale, ajoutant: les soldats maliens entrés à Anefis n'ont pas quitté la zone pour Kidal.

A Paris, le porte-parole de l'état-major des armées française, le colonel Thierry Burkhard, a indiqué qu'un détachement de liaison de quinze à vingt militaires français et un détachement de protection, soit au total une centaine d'hommes, étaient arrivés mercredi soir à Anefis, prenant position à proximité du contingent malien.

Mahamadou Djéri Maïga, vice-president du MNLA, a déclaré à l'AFP à Ouagadougou que les combattants de son mouvement se trouvaient dans les périphéries d'Anefis, se préparant à une contre-offensive. On a quitté la ville pour éviter que l'armée malienne massacre les populations de notre territoire, a-t-il assuré.

Les combats ont fait 30 morts du côté de la rébellion et deux soldats maliens ont été blessés, selon un nouveau bilan communiqué jeudi par le porte-parole de l'armée malienne.

Un bilan contesté par le MNLA: de notre côté, nous avons un mort, deux blessés et un véhicule détruit, mais l'armée malienne a perdu six véhicules que nous avons explosés avec de nombreux hommes à l'intérieur, il y a plusieurs morts de leur côté, a affirmé Mahamadou Djéri Maïga.

La ville de Kidal, berceau des Touareg, est contrôlée par le MNLA depuis fin janvier et l'armée malienne a affiché sa volonté de la reconquérir avant le premier tour de la présidentielle prévu dans tout le Mali le 28 juillet.

Des arrestations et expulsions de la ville de membres des communautés noires par le MNLA, qualifiées d'épuration raciale par le régime de transition à Bamako, ont précipité la décision de l'armée de prendre l'offensive contre la rébellion touareg dans la région.

Si les exactions continuent, l'armée va devoir continuer sa marche sur Kidal, puis monter sur Tessalit, plus au nord, a mis en garde le lieutenant-colonel Maïga. Mais, a-t-il ajouté, nous sommes conscients qu'il faut donner des chances au dialogue.

Dans un communiqué publié mercredi soir, le gouvernement malien a fait part de sa disponibilité au dialogue pour recouvrer l'unité nationale et l'intégrité du territoire.

Il a assuré que l'objectif recherché par l'offensive de son armée dans le Nord-Est était de ramener la paix et la sécurité sur l'ensemble du territoire national, favoriser le retour de l'administration et le bon déroulement de la présidentielle dans un environnement sécurisé et à la date indiquée.

Le MNLA s'est également dit prêt à participer aux négociations qui doivent débuter vendredi à Ouagadougou sous l'égide de la médiation burkinabè et aboutir à un dialogue direct entre Bamako et groupes touareg en vue d'un compromis sur Kidal.

Au moment où on fait la guerre sur le terrain, on est disponible aux côtés de la médiation et de la communauté internationale pour discuter des problèmes du territoire de l'Azawad (nord du Mali, ndlr) et trouver une entente avec Bamako, a souligné le vice-président du MNLA.


(©AFP / 06 juin 2013 19h59)

 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Côte d'Ivoire : coup de théâtre au procès de Simone Gbagbo acquittée https://t.co/VQGa5BBrig https://t.co/OCef89szzp
le 29/03/2017
RT @SebastienNemeth: Au #Gabon, Ali #Bongo ouvre un dialogue politique sans l?opposant Jean #Ping https://t.co/842HXMsJJE
le 28/03/2017
Mauritanie : un ancien président appelle à la résistance au "coup d?Etat constitutionnel" https://t.co/6JAwEpcDRj https://t.co/x8SNYLRJhs
le 28/03/2017
Explosion d?un kamikaze au PK 11 https://t.co/ShVsJhIYUw https://t.co/tk0koZFEiW
le 28/03/2017
Folle rumeur autour de jeunes Noires disparues à Washington https://t.co/OmYaMxtxuN https://t.co/EkGsajjAJA
le 27/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2

    Météo

    Mercredi

    min. 10 °

    max. 19 °

    Couvert

    Jeudi

    min. 11 °

    max. 22 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 9 °

    max. 19 °

    Risque de pluie