L'équipage d'un pétrolier français piraté au large du Togo récupéré sain et sauf

 

 

L'équipage d'un pétrolier français piraté au large du Togo récupéré sain et sauf

 

 


PARIS - L'ensemble des membres d'équipage du pétrolier Adour, battant pavillon français, qui avait été piraté le 13 juin au large du Togo, a été récupéré sain et sauf, a indiqué mardi soir à Paris l'état-major des armées.

Le navire piraté avait été placé sous surveillance d'un bâtiment de la marine nationale française, la frégate Latouche-Tréville, qui s'étaient positionné à proximité, a-t-on précisé de même source. Ce bâtiment participe à l'opération Corymbe, qui consiste à maintenir une surveillance maritime dans le Golfe de Guinée, pour prévenir notamment les piratages de navires marchands.

Les pirates ont quitté le pétrolier lundi avec deux membres d'équipage, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard. Mardi soir, ces deux membres d'équipage, de nationalité française, ont retrouvé leur liberté, a-t-il indiqué, sans plus de précision. Ce soir, l'équipage est sain et sauf, dans sa totalité, a souligné le porte-parole.

L'épisode, qui avait démarré au large du Togo, s'est achevé au large du Nigéria, a-t-il précisé. L'équipage du pétrolier était composé d'officiers français et de marins d'autres nationalités, notamment africaines.

Un porte-parole de l'armée nigériane avait indiqué mardi à l'AFP qu'un marin français, kidnappé sur le pétrolier, avait été libéré par l'armée nigériane dans le sud du Nigeria, dans la nuit de lundi à mardi.

Le nombre d'attaques dans le Golfe de Guinée, qui comprend le Nigeria, le Bénin et le Togo, est passé de 39 en 2010 à 62 en 2012, selon le centre de réflexion britannique Chatham House. La plupart de ces actes de piraterie visent les pétroliers et leur marchandise, revendue au marché noir.

Premier producteur de pétrole d'Afrique, le Nigeria a été le premier pays de la zone à subir des attaques de pirates au large de ses côtes. La plupart des otages enlevés dans cette région sont libérés après paiement d'une rançon.


(©AFP / 18 juin 2013 22h59)

 

 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Côte d'Ivoire : coup de théâtre au procès de Simone Gbagbo acquittée https://t.co/VQGa5BBrig https://t.co/OCef89szzp
le 29/03/2017
RT @SebastienNemeth: Au #Gabon, Ali #Bongo ouvre un dialogue politique sans l?opposant Jean #Ping https://t.co/842HXMsJJE
le 28/03/2017
Mauritanie : un ancien président appelle à la résistance au "coup d?Etat constitutionnel" https://t.co/6JAwEpcDRj https://t.co/x8SNYLRJhs
le 28/03/2017
Explosion d?un kamikaze au PK 11 https://t.co/ShVsJhIYUw https://t.co/tk0koZFEiW
le 28/03/2017
Folle rumeur autour de jeunes Noires disparues à Washington https://t.co/OmYaMxtxuN https://t.co/EkGsajjAJA
le 27/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2

    Météo

    Mercredi

    min. 10 °

    max. 19 °

    Couvert

    Jeudi

    min. 11 °

    max. 22 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 9 °

    max. 19 °

    Risque de pluie