Zimbabwe: Mugabe veut retarder les élections de deux semaines

 

 

Zimbabwe : Mugabe veut retarder les élections de deux semaines

 

 


HARARE - Le président zimbabwéen Robert Mugabe a saisi la Cour constitutionnelle pour retarder de deux semaines les élections générales initialement prévues fin juillet mais dont l'opposition et les pays de la région réclament le report, a indiqué mercredi le ministre de la Justice.

Le ministre Patrick Chimanasa a dit à l'AFP avoir demandé mardi que la date des élections harmonisées soit retardée du 31 juillet 2013 au 14 août 2013.

Les dirigeants de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), qui jouent les médiateurs au Zimbabwe, avaient sommé samedi le président Mugabe de retarder les élections présidentielle et législatives. Il est nécessaire que le gouvernement du Zimbabwe demande à la Cour constitutionnelle un délai ultérieur au 31 juillet, avaient-ils jugé, lors d'un sommet extraordinaire à Maputo.

Robert Mugabe avait fixé la semaine dernière la date des élections au 31 juillet. Il répondait ainsi à une injonction de la Cour constitutionnelle, mais sa décision avait aussitôt été rejetée par son Premier ministre et opposant Morgan Tsvangirai qui exige au préalable l'adoption de réformes des médias et des forces de l'ordre, inféodés au président.

Le camp de M. Tsvangirai voudrait organiser le scrutin le plus tard possible, d'ici le 31 octobre. Il n'a pas réagi mercredi.

Il reste à voir quelle sera la réponse de la Cour constitutionnelle, et si ces deux semaines de délai suffiront à adopter des réformes évoquées depuis plus de quatre ans.

Quinze jours peuvent être suffisants pour changer les lois. (...) Mais ils ne seront pas suffisants pour que la réalité change sur le terrain, a commenté Trust Mhanda, du groupe des Avocats zimbabwéens pour les droits de l'homme, en marge d'une conférence à Johannesburg.

Il ne s'agit pas seulement d'un changement de la loi, cette loi doit être appliquée, et quinze jours ne suffiront pas!

En outre, les représentants de la société civile affirment que les intimidations ont augmenté depuis que M. Mugabe a annoncé que le scrutin aurait lieu le 31 juillet.

L'ambiance a soudainement changement. Il y a maintenant beaucoup de tension, une tension créée par la proclamation (de la date des élections)... Les gens ordinaires sont saisis par la peur, a relevé Netty Musanhu, directrice de Musasa, une ONG luttant contre la violence envers les femmes au Zimbabwe.

Quand vous entendez +Nous sommes un parti révolutionnaire, nous avons apporte l'indépendance, (...) un bulletin de vote ne peut pas enlever ce qu'a apporté le pistolet+, vous savez ce que cela fait dans l'esprit des gens, dit-elle, faisant référence au discours de militants de la Zanu-PF, le parti de M. Mugabe.

Des groupes de défense des droits de l'homme ont aussi rapporté que la police avait intimidé et arrêté de plus en plus de leurs militants ces derniers mois.

Ils veulent que des observateurs étrangers soient déployés dès maintenant, quelle que soit la date du scrutin.

L'Union africaine a annoncé la semaine dernière le déploiement d'observateurs à partir du 15 juin, alors que le camp Mugabe s'est opposé à la venue d'observateurs occidentaux.

Les élections au Zimbabwe doivent mettre à la fragile cohabitation qui associe MM. Mugabe et Tsvangirai depuis quatre ans. Les deux hommes ont été contraints de gouverner ensemble par la SADC pour éviter une guerre civile, après des violences qui avaient fait environ 200 morts entre les deux tours de la présidentielle en 2008.

Robert Mugabe, qui a 89 ans est au pouvoir depuis trente-trois ans dans un pays qu'il a conduit à l'indépendance puis à la ruine, entend une nouvelle fois se succéder à lui-même.


(©AFP / 19 juin 2013 17h31)

 

 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @xavierbeauvois1: Ces deux là ne s?appellent pas Eric, mais ils ont sauvé des Zemmour. https://t.co/LykyfXaVCJ
le 23/09/2018
RT @aliounetine16: Bruno , professionnel jusqu'au bout des ongles, un sens élevé de l'Etat, une discrétion diplomatique et élégante. Il sem?
le 23/09/2018
RT @jpmignard: il y eut plus de 400 O00 soldats africains et maghrebins dans les armées de la ?? France libre. Ils ne s?appelaient ni Jean?
le 23/09/2018
RT @brutofficiel: "Depuis l?âge de 9 ans, on m?a expliqué que j?étais noir et que j?étais inférieur". Le témoignage très fort de Lilian Thu?
le 23/09/2018
RT @benja_roger: Hommages unanimes au #Sénégal après le décès du ministre Bruno Diatta, inamovible chef du protocole de la présidence de la?
le 23/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Dimanche

    min. 7 °

    max. 23 °

    Orage

    Lundi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé

    Mardi

    min. 4 °

    max. 18 °

    Ciel dégagé