Sénégal : le chef de la police limogé pour être présenté devant la justice

 

​​

Sénégal : le chef de la police limogé pour être présenté devant la justice

 

 


DAKAR - Le plus haut responsable de la police du Sénégal et ex-chef de la lutte anti-drogue du pays a été relevé de ses fonctions jeudi pour lui permettre de se présenter devant la justice après des accusations de trafic présumé de stupéfiants, a annoncé le gouvernement sénégalais.


Il a été décidé de relever de ses fonctions le directeur général de la police, le commissaire Abdoulaye Niang, pour lui permettre de disposer de tous ses moyens pour se défendre devant la justice, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, également ministre chargé de la Bonne gouvernance


Aucune faute n'a été relevée contre le commissaire Niang mais il aurait été inconvenant qu'un gradé de ce niveau puisse être convoqué par les policiers dans le cadre de l'enquête ouverte par le procureur de la République sur un présumé trafic de drogue dans lequel le commissaire Niang a été cité, a dit M. Coulibaly.

Le commissaire Niang, qui a dirigé pendant de nombreuses années l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), une unité de la police chargée de lutter contre le trafic de drogues, a été remplacé par Mme Anna Sémou Diouf, précédemment coordinatrice du Comité interministériel de lutte contre la drogue.

Cette mesure a été prise à l'issue du conseil des ministres jeudi et après la remise au président sénégalais Macky Sall d'un rapport administratif sur cette affaire qui fait grand bruit au Sénégal.

La presse sénégalaise a publié ces derniers jours des informations attribuées au successeur du commissaire Niang à la tête de l'Ocrtis, le commissaire Cheikh Sadibou Keïta, accusant son prédécesseur d'être mêlé à une affaire de revente de drogues saisies par la police en complicité avec des trafiquants nigérians.

L'enquête administrative avait pour but de déterminer si les allégations contre le commissaire Niang sont fondées, et il est apparu que le commissaire Keïta a porté des allégations mensongères contre le commissaire Niang, a indiqué M. Coulibaly.

Le commissaire Keïta, lui, n'occupe plus de responsabilité dans la police depuis son départ de l'Ocrtis il y a quelques semaines.

Il fera l'objet de mesures conservatoires et de sanctions. Des mesures disciplinaires vont être prises contre toutes les personnes impliquées (dans les accusations contre le commissaire Niang). L'enquête du procureur va continuer, a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Cette affaire a été révélée par le journal privé Le Quotidien, qui a reçu ces derniers jours des appels téléphoniques d'insultes et de menaces de mort. Le groupe de presse possédant ce titre, Avenir Communication, a porté plainte contre X.

Le Sénégal fait généralement figure de modèle en Afrique de l'Ouest, une région de plus en plus utilisée par les narcotrafiquants comme zone de transit dans le trafic de drogues d'Amérique latine vers l'Europe, en s'appuyant sur la faiblesse de certains de ses Etats et du contrôle à leurs frontières.

Selon l'Office des Nations unies contre le trafic de drogue et la criminalité (ONUDC), entre 2005 et 2007, plus de 20 saisies majeures de drogues ont été réalisées en série dans toute l'Afrique de l'Ouest, totalisant des milliers de kilos de cocaïne, avec plus de 11 tonnes pour la seule année 2007.

Ces prises ont eu lieu pour la plupart en mer, pour certaines dans des avions privés ou des caches à terre, avec l'appui déterminant de marines nationales européennes. Toutefois, les grosses saisies y sont devenues rares après 2007, affirme l'ONUDC dans son dernier rapport mondial sur les drogues, publié en février.



(©AFP / 25 juillet 2013 21h25)

 

  

 


  • (©AFP / 25 juillet 2013 21h25)
  • 0 Réaction
  • 25/07/2013
  • Sénégal

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Dopage : malgré les critiques, l'AMA lève ses sanctions contre la Russie https://t.co/dX1d3XEB7o
le 20/09/2018
Examen préliminaire de la CPI sur la déportation présumée des Rohingyas de Birmanie https://t.co/cvSC5srQ1e https://t.co/Qsw9HBSkyN
le 18/09/2018
CPI : la justice internationale confirme la peine du Congolais Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins? https://t.co/LDXamiAdb1
le 17/09/2018
Elections en Mauritanie : peu d'affluence dans les bureaux de vote https://t.co/LqVF26RZPL https://t.co/Ybulu5t1FU
le 16/09/2018
Le président de la CENI tranche en faveur des leaders de l'opposition : ils peuvent visiter les bureaux de vote de? https://t.co/1Ylci8ibf0
le 15/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 355

    Météo

    Samedi

    min. 15 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Dimanche

    min. 8 °

    max. 23 °

    Risque d'orage

    Lundi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé