Ennahda se dit prêt à discuter d'un gouvernement d'union

 

 

Ennahda se dit prêt à discuter d'un gouvernement d'union

 

 

Le parti islamiste Ennahda, qui dirige le gouvernement tunisien, s'est dit prêt mardi à discuter d'un gouvernement de salut national, après des menaces de démission du ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou. Cette mesure est réclamée par l'opposition et Ettakatol, l'un des trois partis de l'actuelle coalition gouvernementale.

Ennahda se refuse toutefois à dissoudre l'Assemblée nationale constituante (ANC), qui devrait achever d'ici quelques semaines la rédaction d'un projet de nouvelle Constitution.

"Nous sommes ouverts à toutes les propositions pour parvenir à un accord, notamment un gouvernement d'union ou de salut national", a dit à Reuters un responsable d'Ennahda, Ameur Larayedh. "Mais nous n'accepterons pas la dissolution de l'Assemblée constituante, c'est une ligne à ne pas franchir", a-t-il aussi ajouté.

Auparavant, M. Ben Jeddou, un indépendant en place depuis mars, avait dit avoir "envisagé de démissionner" et appelé tous les partis à "dépasser leurs égoïsmes pour relever les défis et combattre le terrorisme".

Demande

Le puissant syndicat UGTT, l'organisation patronale UTICA, Ettakatol et la Ligue tunisienne des droits de l'Homme ont aussi tous appelé à la démission du gouvernement dirigé par Ali Larayedh au lendemain d'un discours dans lequel il rejetait cette éventualité.

Aucune de ces organisations et personnalités n'a toutefois fixé d'ultimatum et elles ne semblaient pas d'accord sur la nature du cabinet devant être constitué, certains réclamant un gouvernement "de compétence restreint" et d'autres souhaitant une équipe "d'union nationale" intégrant les partis politiques.

Appel à l'union

Son discours était toutefois intervenu tout juste avant que huit militaires tunisiens soient tués au mont Chaambi, zone montagneuse dans l'ouest du pays, à la frontière algérienne, où un groupe armé lié à Al-Qaïda est pourchassé sans succès depuis décembre.

Le président Moncef Marzouki a qualifié l'embuscade d'attaque terroriste, décrété trois jours de deuil national et lancé un appel à l'union nationale.



(ats / 30.07.2013 19h30)

 

 


Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Dopage : malgré les critiques, l'AMA lève ses sanctions contre la Russie https://t.co/dX1d3XEB7o
le 20/09/2018
Examen préliminaire de la CPI sur la déportation présumée des Rohingyas de Birmanie https://t.co/cvSC5srQ1e https://t.co/Qsw9HBSkyN
le 18/09/2018
CPI : la justice internationale confirme la peine du Congolais Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins? https://t.co/LDXamiAdb1
le 17/09/2018
Elections en Mauritanie : peu d'affluence dans les bureaux de vote https://t.co/LqVF26RZPL https://t.co/Ybulu5t1FU
le 16/09/2018
Le président de la CENI tranche en faveur des leaders de l'opposition : ils peuvent visiter les bureaux de vote de? https://t.co/1Ylci8ibf0
le 15/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5940)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 355

    Météo

    Samedi

    min. 15 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Dimanche

    min. 8 °

    max. 23 °

    Risque d'orage

    Lundi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé