Report de deux semaines des élections et élargissement de la CENI : Est-ce suffisant pour l’opposition

 

 

 

 

Report de deux semaines des élections et élargissement de la CENI  : Est-ce suffisant pour l’opposition

 
«Pas question de reporter les élections au-delà d’une ou deux semaines » a déclaré le président de la République, au cours du Lighaa Ecchab. Il a également émis l’idée d’un élargissement de la CENI. Est-ce suffisant pour amener l’opposition à renoncer au boycott ?
 

«Les élections législatives et municipales, prévues en octobre 2013 en Mauritanie ont été reportées sine die » a déclaré mardi 13 août, dans la matinée, Ladji Traoré, Secrétaire général de l’Alliance populaire progressiste APP. La déclaration a été faite après la rencontre entre le président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz et le président de l’assemblée national, Messoud Ould Boulkheir. Tout le monde attendait alors la confirmation du report dans la soirée au cours du Lihgha Ecchaab (sortie médiatique du chef de l’État). Au sujet de élections, Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré « Il n’est pas question de reporter les élections au-delà d'une semaine ou deux… » Le chef de l’Etat a ensuite dit qu’il n’a pas d’objection concernant la demande d’élargissement de la CENI formulée par certains partis politiques.
Le conseil des ministres mauritaniens, réuni samedi trois août, avait pris un décret portant convocation du collège électoral pour le premier tour des élections législatives et municipales le 12 octobre 2013 et en cas de second tour le 26 octobre 2013. 
Mohamed Ould Abdel aziz, cité par l’AMI, a indiqué que «les mauritaniens doivent se préparer pour les élections et s'inscrire sur la liste électorale. » Il s’est également dit disposé à accepter « tout ce qui est de nature à assurer la transparence des élections. »
Un report d’une ou deux semaines et un élargissement de la CENI suffiront-ils pour convaincre l’opposition d’aller aux élections ? 
11 parti politiques mauritaniens réunis au sein de la coordination de l’opposition démocratique avaient déjà annoncé leur boycott des municipales et législatives aux dates indiquées par le décret convoquant le collège électorale.
Pour la COD « il n’ya pas de fichier électoral puisque celui qui existait a été purement et simplement détruit pour permettre au pouvoir de différer indéfiniment toute élection au nom d’une prétendue reconfiguration de l’état-civil par la calamiteuse opération d’enrôlement. »
La COD parle de « l’enlisement de l’opération d’enrôlement organisée par une Agence opaque et partisane excluant pour le moment au moins une grande partie du corps électoral (notamment les citoyens dans les communes rurales, les mauritaniens de l’étranger etc..) ôte toute validité aux élections envisagées. Le Ravel établi sur cette base est donc taillé sur mesure et ne fait que consacrer la discrimination et l’exclusion d’une partie du corps électoral. »
A l’Alliance Patriotique, qui regroupe le Pacte national pour le développement démocratique(PNDD, Adil), le Mouvement pour la refondation (MR), que préside Kane Hamidou Baba, et le Renouveau démocratique(RD) de Moustapha Ould Abderahman, la mesure est vivement critiquée et désapprouvée. Cette alliance en concertation avec la coalition pour une alternance patriotique( CAP), a saisi la commission de suivi des résultats du dialogue pour lui faire part de son rejet de la mesure qui s’inscrit en faux avec les accords du dialogue qui stipulent qu’une telle décision devra être plutôt du ressort de la Ceni après concertations avec toutes les parties.
Selon Kane Hamidou Baba, techniquement ces élections sont irréalisables, la Ceni ne peut pas organiser ces consultations à la date indiquée. Le président du MR affirme : « il n’ y aura pas d’élection le 12 octobre 2013 ». Un point de vue que partage son partenaire politique, Yahya Ould Ahmed Waghf, président du parti ADIL , qui juge la décision inacceptable, et que l’alliance est en discussion avec les autres parties pour annuler cette date de convocation du collège électoral. De son point de vue, Ould Waghf juge seules des élections inclusives sur la base de larges concertations de toutes, sur les conditions nécessaires de liberté et de transparence, sont en mesure de faire sortir le pays de la crise. En dehors d’élections inclusives, le problème de la Mauritanie de sera pas réglé.

 

 

KD et HC

 

 

 


  • © Le Q.D.N KD et HC jeu, 15/08/2013 - 10:33
  • 0 Réaction
  • 15/08/2013

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Mais où est l?opposition ? Ely Abdellah https://t.co/v7PxCU2wT2 https://t.co/fIshEr6EWg
le 23/06/2017
Maroc : les critiques se multiplient contre la "répression" dans le nord https://t.co/0RD0Xke67Z https://t.co/mFKEgcmhZw
le 22/06/2017
RT @LeHuffPost: Theresa May présente ses excuses aux Anglais après l'incendie de la tour Grenfell https://t.co/IZelwWrV7g
le 21/06/2017
Passif humanitaire/cas des fonctionnaires et agents victimes des évènements 89/91 ... https://t.co/ahvfVAjY3Y
le 21/06/2017
RT @benja_roger: #Mali : le référendum sur la révision de la Constitution officiellement "reporté à une date ultérieure" à l'issue du conse?
le 21/06/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Vendredi

    min. 15 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux

    Samedi

    min. 17 °

    max. 28 °

    Ciel dégagé

    Dimanche

    min. 14 °

    max. 26 °

    Partiellement nuageux