Le président de transition du Mali en Côte d'Ivoire ce mardi

 

 

 

 

Le président de transition du Mali en Côte d'Ivoire ce mardi

 


BAMAKO - Le président malien de transition Dioncounda Traoré, qui doit céder le pouvoir mercredi au président élu Ibrahim Boubacar Keïta, a quitté Bamako mardi pour Abidjan, son dernier déplacement officiel en tant que chef de l'Etat intérimaire, a appris l'AFP de source officielle.

M. Traoré s'entretiendra avec le chef de l'Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara qui, en tant que président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et voisin, s'est beaucoup investi pour la résolution de la crise malienne, a affirmé une source à la présidence malienne.

Il décorera M. Ouattara pour le remercier de ses efforts, a-t-on indiqué de même source.

Dioncounda Traoré doit rentrer mardi après-midi à Bamako, où il s'adressera en soirée à la Nation, à la veille de l'investiture du président élu Keïta, d'après la présidence.

Lundi, Dioncounda Traoré avait présidé un conseil extraordinaire des ministres - qui se réunit traditionnellement le mercredi au Mali -, le dernier de son mandat.

Il a estimé que les autorités de transition avaient relevé un challenge fou au Mali, qui a connu une crise complexe de 18 mois: un coup d'Etat en mars 2012, qui a précipité la chute du nord du pays aux mains de groupes armés, chassés à partir de janvier 2013 par une intervention militaire franco-africaine.

Selon Dioncounda Traoré, il avait été confié aux autorités de transition, installées en avril 2012, une double mission: le rétablissement de l'intégrité territoriale du pays et l'organisation d'élections générales transparentes et crédibles, elles ont gagné ce pari et accompli une mission quasi impossible.

En dépit de craintes sécuritaires, le Mali a organisé une élection présidentielle sans incidents majeurs, remportée au second tour le 11 août par Ibrahim Boubacar Keïta, qui doit prêter serment mercredi, avant une autre cérémonie pour l'investiture le 19 septembre en présence de plusieurs chefs d'Etat à Bamako, d'après la présidence.

Dioncounda Traoré a décoré lundi à Bamako une soixantaine de personnes au total, dont des ministres et militaires.

Ces dernières semaines, M. Traoré a multiplié les déplacements à l'étranger, essentiellement en Afrique de l'Ouest, et a profité de ces occasions, selon une source officielle, pour faire ses adieux à ceux qui ont aidé le Mali et décorer certains chefs d'Etat.

En juillet, invité à Paris pour la célébration de la fête nationale française, il a ainsi décoré plusieurs personnalités françaises, dont le chef de l'Etat François Hollande.

En août, il s'est aussi rendu au Nigeria, au Bénin et au Burkina Faso,. Le Nigeria abrite le siège de la Cédéao, le président béninois Thomas Yayi Boni assurait la présidence en exercice de l'Union africaine lorsque a éclaté la crise malienne et le Burkina Faso est médiateur de la Cédéao dans le dossier malien.

Beaucoup de Maliens se sont cependant interrogés sur l'absence de distinction officielle en faveur du président tchadien Idriss Deby Itno, alors que le Tchad a fourni 2.000 soldats ayant combattu aux côtés de l'armée française dans le cadre d'une intervention internationale ayant chassé les groupes islamistes qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012.

Dioncounda (Traoré) a essayé plusieurs fois d'effectuer une visite officielle de remerciement au Tchad, mais sans succès, il n'y avait pas de place à l'agenda côté tchadien, a dit mercredi à l'AFP un haut responsable malien sous couvert d'anonymat.

On pense que les Tchadiens sont frustrés de ne pas avoir eu le commandement de la Minusma, la mission de paix de l'ONU au Mali mise en place début juillet et commandée par le général rwandais Jean-Bosco Kazura, a ajouté cette source, estimant que Ibrahim Boubacar Keïta, qui s'est rendu au Tchad le 26 août sans attendre son investiture, avait sans doute tenté d'arrondir les angles en rencontrant le président Deby Itno sur son lieu de vacances à Iriba (est du Tchad).


(©AFP / 03 septembre 2013 15h26) 

 
 
 

  • BAMAKO - (©AFP / 03 septembre 2013 15h26)
  • 0 Réaction
  • 03/09/2013

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Dopage : malgré les critiques, l'AMA lève ses sanctions contre la Russie https://t.co/dX1d3XEB7o
le 20/09/2018
Examen préliminaire de la CPI sur la déportation présumée des Rohingyas de Birmanie https://t.co/cvSC5srQ1e https://t.co/Qsw9HBSkyN
le 18/09/2018
CPI : la justice internationale confirme la peine du Congolais Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins? https://t.co/LDXamiAdb1
le 17/09/2018
Elections en Mauritanie : peu d'affluence dans les bureaux de vote https://t.co/LqVF26RZPL https://t.co/Ybulu5t1FU
le 16/09/2018
Le président de la CENI tranche en faveur des leaders de l'opposition : ils peuvent visiter les bureaux de vote de? https://t.co/1Ylci8ibf0
le 15/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2

    Météo

    Samedi

    min. 15 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Dimanche

    min. 8 °

    max. 23 °

    Risque d'orage

    Lundi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé