Ahmed Hamza: Il ne brule pas le “bateau du retour”!

 

 

 

Ahmed Hamza : Il ne brule pas le “bateau du retour”! Imprimer Envoyer
lundi, 06 janvier 2014 13:01

Malgré sept pénibles années passées à la tête de la communauté urbaine de Nouakchott où il aura subi toutes les brimades de la part du pouvoir, Ahmed Ould Hamza est resté comme il a toujours été : un gentlemen. Sans rancune et sans rancœur, son œil demeure fixé sur l’avenir. Son propre avenir ; lui, l’homme spontané qui a été piqué par le virus de la politique. Et qui risque fort de revenir… Ahmed Ould Hamza restera certainement le plus célèbre président de la communauté urbaine –maire central- de la capitale Nouakchott. Une réputation qui est loin d’être le fruit du hasard. Cet homme, ravi d’être né à l’hôpital contrairement à l’écrasante majorité des mauritaniens de sa génération, se définit comme étant un homme ouvert, sans complexe et franchement moderniste. Son statut d’homme d’affaires –Dieu merci- prospère ne l’a jamais empêché de rester humble et modeste. Il a ses amis chez les pauvres et chez les riches et navigue entre les deux camps avec une facilité déconcertante.
Avec la même aisance, il entretient et arrose ses rapports dans toutes les communautés qui constituent notre Nation. Il est même plus proche, sur le plan culturel, des négro- africains que de sa communauté d’origine : les Maures. 
Cela a fait de lui un premier magistrat de la ville de Nouakchott pas comme les autres. Il est resté accessible à tout le monde et prêt à apporter le soutien de son institution à toutes les bonnes initiatives : sociales, culturelles, économiques et religieuses…
Fidèle à sa réputation et à sa propre manière d’appréhender les choses, Ahmed Ould Hamza, à la veille de son départ de la CUN, a adressé une longue lettre à ses désormais ex administrés. Une sorte de profession de foi, un au-revoir et certainement pas un Adieu. L’homme n’a pas quitté son poste de premier élu de la capitale de gaité de cœur. Il a été contraint pour des raisons partisanes  –son parti, le RFD, a décidé de boycotter les dernières législatives et Municipales- d’abandonner ce poste. 
‘’J’avais la sincère envie de continuer, avec vous, ce n’est pas un secret que je vous dévoile ici, l’œuvre d’épanouissement et de développement de notre capitale, en sollicitant un nouveau mandat municipal. Mais les circonstances en ont décidé autrement’’, écrit-il.
Il faut dire que Hamza a été réellement dégouté et poussé à la porte par l’hostilité du pouvoir du président Aziz à son égard. Loin de lui faciliter la tâche, il a mis tous les obstacles sur son chemin et a tenu, des années durant, à s’opposer à tous ses projets. Minimes soient-ils. On lui a refusé, par exemple, d’aménager des places publiques ou des carrefours, de construire des aires publiques de jeux ou de divertissement, d’organiser les marchés, de mettre fin à l’occupation anarchiques des espaces publiques dans la capitale. Bref, on lui a mis les bâtons dans les roues, comme on dit. Le président Aziz lui aurait même déclaré ouvertement qu’il ne le laissera pas faire un bilan positif qui sera comptabilisé pour ses adversaires politiques.
Dans sa lettre publique, Ould Hamza n’a-t-il pas déclaré que ‘’le mandat de Président de la CUN n’a pas été de tout repos pour moi. Sept ans durant je n’ai pas pris de congé et j’ai eu à subir quelques fois toutes sortes de pressions et d’humiliations, dans l’exercice de ma charge. J’ai été aussi souvent mal compris’’. 
Il poursuit : ‘’à certains moments, il fallait choisir entre rendre ma démission et changer de bord politique. Je ne l’ai pas fait parce que le mandat appartient aux citoyens, à mon Parti et à la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) qui m’ont coopté, même si, tout le monde sait, que beaucoup de citoyens de la majorité ont voté pour moi(…) Je suis donc resté républicain jusqu’à la fin malgré les difficultés et certains coups bas’’. 

Quoi qu’il en soit, Ahmed Ould Hamza a marqué les esprits à Nouakchott, et ailleurs dans le pays. Même à l’étranger, il n’a pas laissé ses pairs indifférents à sa personne. N’oublions pas que l’homme est président de l’Association des Maires de Mauritanie, membre du bureau des maires francophones et compte des amis, beaucoup d’amis parmi les maires de cet espace. Est-il fou pour laisser tomber tout cela, toute cette expérience, toute cette aura ? Difficile à y croire ! Il rebondira un jour d’on ne sait pas de quelle position ni pour quelle ambition…

 

 

Tous droits reservés R.M.I © 2009

 


  • Tous droits reservés R.M.I © 2009 lundi, 06 janvier 2014 13:01
  • 2 Réactions
  • 14/01/2014
  • Mauritanie Politique

Les réactions

  • Avatar
    khady gueye

    Le 14/01/2014 à 23:19:51

    bien sur qu il reviendra si le bon dieu ns prete vie.et cette fois ci plus haut et plus fort incha allah.nul n ignore ses exploits et ses realisation.que le bon dieu guide ses pas et les pas de son semblable.allahouma amine

  • Avatar
    khady gueye

    Le 14/01/2014 à 23:35:42

    bien sur qu il reviendra si le bon dieu ns prete vie.et cette fois ci plus haut et plus fort incha allah.nul n ignore ses exploits et ses realisation.que le bon dieu guide ses pas et les pas de son semblable.allahouma amine

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @anne_sinclair: Leroux se retire en 36h sur simple soupçon. A comparer avec Fillon mis en cause depuis 6 semaines, mis en examen depuis?
le 24/03/2017
RT @RFIAfrique: Mauritanie: le Quay d'Orsay revoit ses recommandations pour certaines zones https://t.co/tn6RfXzDiB https://t.co/riyvnCXC7G
le 24/03/2017
Mauritanie : le Président ira directement au référendum https://t.co/O29IE2ySqP https://t.co/uMNOafccPQ
le 23/03/2017
Santé : Obama met en garde contre des changements néfastes https://t.co/X6mDsKk7E0 https://t.co/3JY0avFTYU
le 23/03/2017
Ce que le peuple attend du président, ce soir https://t.co/7V35SHslFf https://t.co/mDSoTcXmC7
le 23/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Samedi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Ciel dégagé

    Dimanche

    min. 6 °

    max. 18 °

    Ciel dégagé

    Lundi

    min. 8 °

    max. 19 °

    Ciel dégagé