Mauritanie, l’accaparement de terres facilité par le pouvoir

 

 

 

 

 

Mauritanie, l’accaparement de terres facilité par le pouvoir

 

Le 14 janvier 2014, le conseil des Ministres a attribué pas moins de 31000 ha de terres de la vallée ( dans la Moughataa de Boghé) à une firme saoudienne pour un investissement de l'ordre de1 milliard de dollars.

Cette attribution a été faite malgré les vives et constantes protestations des populations locales et des organisations de la société civile qui dénoncent cette entorse grave au droit agropastoral et ce manque de respect des garanties et droit démocratiques des gens sur des terres qui leur appartiennent depuis toujours. 

Le Président Aziz inaugure ainsi son ère à la tête de l'UA par une mesure d'accaparement foncière en faveur de latufundistes internationaux, dans le pire style que dénoncent les organisations démocratiques dans le monde, vis vis des paysans et éleveurs des pays pauvres, particulièrement africains.
En l'occurrence, les terres sur lesquelles ces spoliateurs ultra riches se voient reconnaître le droit de faire main basse, couvrent des aires de culture et d'élevage traditionnels immémoriaux mais aussi des villages entiers (Mgueinat, Bir El Voez, Vellouja), des cimetières, des installations hydrauliques (forages, puits) au grand désespoir des populations, toutes ethnies confondues, méprisées et humiliées par une administration complice des accapareurs voltigeurs... 
Dans son discours de nouveau Président de l'UA, le Président Aziz a mis l'accent sur l'importance stratégique de l'agriculture pour combattre les fléaux économiques et sociaux qui ravagent notre continent. Il a raison sur ce plan. Mais pour qu'elle soit crédible, la vérité affichée à Addis doit être celle de Vellouja. Elle passe par le respect des agriculteurs et devrait se traduire par un programme national de développement agricole indépendant qui s'appuie d'abord sur les intérêts légitimes des paysans et éleveurs organisés, même s'il reste ouvert aux investissements étrangers comme partenaires et non comme substituts déloyaux de nos propres opérateurs économiques nationaux.

 

©  Mondafrique 

 


  • © Mondarique ECONOMIE - PAR LOUISE DIMITRAKIS - Publié le 06 Fév, 2014
  • 0 Réaction
  • 10/02/2014
  • Mauritanie Politique

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Ce que le peuple attend du président, ce soir https://t.co/7V35SHslFf https://t.co/mDSoTcXmC7
le 23/03/2017
France : face aux affaires, Hollande prône l'exemplarité des politiques https://t.co/2TypfmrkoY https://t.co/kxEyBvfoNL
le 22/03/2017
France/affaire Fillon : l'enquête élargie à des soupçons d'"escroquerie aggravée et faux" https://t.co/3DW5RKs5GA https://t.co/xEY1mScH9e
le 22/03/2017
Des trains de mesures urgentes en préparation ! Le R&novateur https://t.co/5PFzwesmVL https://t.co/DZg6YSHsW2
le 21/03/2017
FNDU : Déclaration du lundi 20 mars 2017 https://t.co/3StiKzoxSW https://t.co/Dnd7oQVPAX
le 20/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 4

    Météo

    Jeudi

    min. 4 °

    max. 15 °

    Pluie

    Vendredi

    min. 7 °

    max. 17 °

    Risque de pluie

    Samedi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Partiellement nuageux