Nigeria : l'armée dépassée dans sa lutte contre Boko Haram

 

 

 

Nigeria : l'armée dépassée dans sa lutte contre Boko Haram

 

 

 


ABUJA - L'armée nigériane est dépassée dans sa lutte contre les islamistes de Boko Haram et devrait recevoir des renforts en urgence, a prévenu lundi le gouverneur de l'Etat de Borno, dans le nord-est, au cours d'une entrevue avec le président Goodluck Jonathan.

Le gouverneur Kashim Shettima s'est rendu dans la capitale fédérale Abuja pour des entretiens avec le président et les responsables militaires à la suite du massacre, samedi dans son Etat de 106 personnes, pour l'essentiel des chrétiens, du village de Izghe. 

Nous sommes en état de guerre. C'est ce que je suis venu dire au président, a-t-il dit à la presse après l'entrevue.

J'ai clairement expliqué au président que (les rebelles de) Boko Haram sont mieux armés et plus motivés, que les forces de sécurité. Et d'ajouter que, sans davantage de soldats et de moyens, il est impossible de battre Boko Haram.

Lundi,l'Etat-major de l'armée nigériane a affirmé dans un communiqué que les missions terrestres et aériennes ont été augmentées dans les forêts et les collines où se cachent les islamistes.

Les forces de sécurité vont continuer à user d'une puissance de feu nécesSaire à l'accomplissement de leur mission jusquè ce que les terroristes soient défaits, promet l'armée.

Les villageois d'Izghe ont été massacrés samedi par des hommes armés soupçonnés d'appartenir à Boko Haram.

Boko Haram dit combattre pour l'instauration d'un État islamiste dans le nord du Nigeria, une zone à dominante musulmane.

L'armée nigériane poursuit une vaste offensive contre Boko Haram depuis mai dernier dans les Etats de Borno, d'Adamawa et Yobe, tous trois placés en état d'urgence dans le nord-est du Nigeria.

Mais les islamistes continuent leurs attaques et attentats, s'en prenant aux forces de sécurité, à la minorité chrétienne mais aussi aux milices d'auto-défense anti-Boko Haram formées par des habitants avec l'aide de l'armée.

Le président Goodluck Jonathan a exprimé sa frustration devant la difficulté à combattre Boko Haram et a remplacé le mois dernier tous les chefs de l'armée fédérale.


(©AFP / 17 février 2014 19h53) 

 

 


  • ABUJA - (©AFP / 17 février 2014 19h53)
  • 0 Réaction
  • 17/02/2014
  • Afrique

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Le FONADH dénonce des man?uvres contre la constitution https://t.co/YXHXnzvYsu https://t.co/qoPgIpmbot
le 24/07/2017
En Libye, la France et l'Italie ne peuvent rien faire l'une sans l'autre https://t.co/kQuilXU8zC https://t.co/a8HElkXams
le 24/07/2017
Nouvelles d?ailleurs : Psittacins, psittacistes, Trarza, Brakna, referendum et mandats? https://t.co/U9XBX7NFKZ https://t.co/UpnSG5iwcn
le 24/07/2017
Mais où est l?opposition ? @abdellah_ely https://t.co/v7PxCUk8hC
le 24/07/2017
Côte d'Ivoire : tirs provenant de l'école de police à Abidjan (journaliste AFP) https://t.co/ViZCtGfmIG
le 20/07/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 5

    Météo

    Mardi

    min. 13 °

    max. 23 °

    Risque de pluie

    Mercredi

    min. 17 °

    max. 26 °

    Nuageux

    Jeudi

    min. 14 °

    max. 23 °

    Risque de pluie