Moscou juge la déclaration d'indépendance de la Crimée absolument légale

 

 

 

Moscou juge la déclaration d'indépendance de la Crimée absolument légale

 


MOSCOU - La Russie juge que la déclaration d'indépendance de la Crimée, adoptée mardi par le Parlement régional de cette péninsule russophone du sud de l'Ukraine, est absolument légale, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Affaires étrangères russe considère la décision du Parlement de Crimée absolument légale, a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué.

78 des 81 députés du Parlement régional de Crimée ont adopté mardi une déclaration d'indépendance, étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie. 

Les parlementaires ont notamment invoqué le précédent de l'indépendance du Kosovo, reconnue par l'ONU, pour justifier leur démarche.

Dans son communiqué, la diplomatie russe souligne que dans le cas du Kosovo, l'Onu et plusieurs pays occidentaux avaient estimé qu'une déclaration unilatérale d'indépendance d'une partie d'un Etat ne violait aucune norme du droit international.

La Fédération de Russie respectera les résultats de l'expression libre de la volonté des peuples de Crimée au cours du référendum, ajoute le ministère, précisant que des observateurs, notamment de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), y étaient invités.


(©AFP / 11 mars 2014 16h20) 

 

 

 

 


  • MOSCOU - (©AFP / 11 mars 2014 16h20)
  • 2 Réactions
  • 11/03/2014
  • Monde conflits

Les réactions

  • Avatar
    Abdoul Aziz SOUMARE

    Le 11/03/2014 à 17:16:13

    Le Parlement de Crimée adopte une déclaration d'indépendance


    Les députés du Parlement prorusse de Crimée ont déclaré la péninsule indépendante de l'Ukraine. Il s'agit de l'étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie.

    La déclaration a été adoptée par 78 des 81 députés présents, selon un communiqué de ce parlement considéré comme illégal par les autorités de Kiev.

    Dominé par des prorusses, le Parlement local de Crimée a demandé jeudi passé à Vladimir Poutine le rattachement à la Russie de la péninsule ukrainienne. Il avait aussi annoncé l'organisation d'un référendum le 16 mars pour le valider. Les électeurs auront le choix entre un rattachement à la Russie ou une autonomie nettement renforcée.

    Poursuite de la mission de l'OSCE
    Des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avaient tenté sans succès d'entrer en Crimée la semaine dernière. Ils vont poursuivre leur mission "dans le Sud et l'Est" de l'Ukraine, a annoncé mardi l'OSCE, sans préciser dans quelles villes ils comptaient se rendre.

    De nombreuses manifestations pro-russes se déroulent dans l'est et le sud de l'Ukraine.

    Quatorze pays membres ont jusqu'à présent répondu favorablement à la demande des nouvelles autorités de Kiev en vue de ce déploiement, prévu pour durer jusqu'à dimanche.

    Cinquante-quatre observateurs civils et militaires, originaires de 29 pays, avaient été dépêchés la semaine dernière vers la Crimée, dans l'espoir d'apaiser les tensions. Ils avaient été refoulés à trois reprises à l'entrée du territoire, et avaient même essuyé des tirs de semonce de partisans de la Russie lors de leur ultime tentative samedi 8 mars.



    (ats / 11.03.2014 16h38)

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 11/03/2014 à 21:07:05

    Didier Burkhalter juge le référendum en Crimée "illégal"


    Didier Burkhalter, président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), estime que le référendum prévu dimanche en Crimée est "illégal". Il affirme en outre que les conditions pour une mission d'observation de l'OSCE ne sont pas remplies.

    Pour pouvoir être considéré comme légitime, un référendum devrait respecter la constitution ukrainienne et le droit international, a déclaré le président de la Confédération dans un communiqué publié par l'OSCE. Il a appelé toutes les parties à ne pas "soutenir des activités anticonstitutionnelles".

    M. Burkhalter a aussi exclu toute mission d'observation de l'OSCE tant qu'aucun accord n'a été trouvé sur le cadre constitutionnel du vote. Il a également souligné qu'une "invitation par l'Etat-membre concerné (soit l'Ukraine, ndlr) constitue une précondition à toute activité d'observation".

    Besoin de temps
    Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a par ailleurs rappelé que les processus visant à modifier l'ordre constitutionnel et les discussions sur l'autonomie régionale nécessitent du temps. Cela se compte parfois "en mois, voire en années", a-t-il insisté.

    Angela Merkel a de son côté jugé que la situation en Crimée s'apparentait à "une annexion". La Russie a "dérobé" la Crimée à l'Ukraine, il ne faut pas laisser passer cela, a-t-elle dit devant des députés conservateurs, selon des propos rapportés à l'AFP par une source parlementaire.

    La chancelière allemande estime qu'il ne faut pas couper le fil du dialogue avec Moscou, mais que les Européens doivent fixer des limites à la Russie, notamment au moyen de sanctions.

    Indépendance "comme le Kosovo"
    Ces déclarations interviennent alors que le Parlement de Crimée a déclaré à la quasi-unanimité la péninsule indépendante de l'Ukraine. Les députés de la région à majorité prorusse ont notamment invoqué le précédent du Kosovo pour justifier leur démarche du point de vue du droit international. Le conseil municipal de Sébastopol a également approuvé la proclamation.

    Le texte se réfère à l'avis rendu par la Cour internationale de justice en 2010. Celui-ci affirme que "la proclamation unilatérale d'indépendance par une partie d'un Etat ne viole aucune norme du droit international". Moscou a jugé cette proclamation "absolument légale".



    (ats / 11.03.2014 20h37)

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Mohamed Ould Abdel Aziz et ses "phobies" du passé https://t.co/QeIL9rM4Pb https://t.co/7VuuErPZz2
le 26/03/2017
Maroc : les négociations pour le gouvernement ont abouti (Premier ministre) https://t.co/Dod4JRIuhn https://t.co/fmXSQGlQk0
le 26/03/2017
L'UE à 60 ans cherche un nouveau élan, en dépit du Brexit https://t.co/5kp9psEUH7 https://t.co/pl00vxsTMR
le 25/03/2017
Donald Trump promet l'échec de l'Obamacare après le retrait de sa réforme https://t.co/WRUaz3IP0d https://t.co/vbqiIivoGg
le 25/03/2017
Foot/Mondial-2018-Qualif. : La France s'impose 3-1 au Luxembourg et conserve la tête du groupe A https://t.co/030ntXTH1Y
le 25/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2

    Météo

    Lundi

    min. 9 °

    max. 19 °

    Partiellement nuageux

    Mardi

    min. 9 °

    max. 18 °

    Ciel dégagé

    Mercredi

    min. 9 °

    max. 20 °

    Partiellement nuageux