Du grabuge en perspective des présidentielles : Sidi Mohamed Ould Maham en première ligne

 

 

 

 

Du grabuge en perspective des présidentielles  :  Sidi Mohamed Ould Maham en première ligne
 
 

 
Amusant ce qui se passe en haut lieu en ce moment. A l’heure ou le président de la république, Mohamed Ould Abdel Aziz feint mollement de reprendre langue avec la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) par le biais du Premier Ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, une autre voix s’est invitée dans le débat, pour prendre le contrepied du chef du gouvernement, pour asséner à qui veut l’entendre, qu’il n’y aura pas de report et que le calendrier des élections présidentielles sera respecté à la lettre. Qu’est-ce à dire ? 

 

En tout cas il a le mérite d’être clair vis-à-vis de la COD. Toute chose qui cadre avec les pensées du président de la république, car ce dernier répond aux sirènes de son partenaire français qui démarche pour des élections transparentes et inclusives. Et pour cela, c’est son excellence Hervé Besancelot, ambassadeur de la France en Mauritanie qui est chargé d’harmoniser la musique. A ce titre d’ailleurs, le diplomate français est très actif à Nouakchott où il multiplie ses contacts dans les deux camps du pouvoir et de l’opposition. Parviendra-t-il à briser le mur de méfiance qui empêche tout débat serein entre les deux pôles ? Rien n’est moins sûr ! Pour l’heure, c’est plutôt le pouvoir qui ne semble pas marquer le pas comme le souhaite et le demande la COD. L’intrusion du ministre de la communication chargé des relations avec le parlement, Sidi Mohamed Ould Maham, (Photo du haut) en même temps porte parole du gouvernement révèle à l’opinion nationale et internationale la position du gouvernement sur certaines questions politiques. Ainsi, s’agissant de la revendication de l'opposition concernant la formation d'une gouvernement d’union nationale avant l'élection présidentielle prévue cette année, à une date non encore fixée, le porte parole du gouvernement a dit : "En aucune manière, nous n'accepterons la formation d'un gouvernement d'union nationale. Cette demande est refusée d'office". C’était lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres. Il était interrogé sur la réponse du gouvernement à l'opposition, qui avait exigé le 2 mars la mise en place d'un gouvernement "consensuel" chargé d'organiser la présidentielle, à l'issue d'un forum sur les conditions de sa participation à ce scrutin. A l'ouverture de ce forum, le chef de file de l'opposition, Ahmed Ould Daddah, avait affirmé que les opposants ne participeraient pas à la présidentielle si les conditions de transparence n'étaient pas réunies. Ould Maham précisait que le Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf (photo de gauche)  poursuit ses contacts avec des chefs de partis de l'opposition autour des conditions de leur participation à l'élection. Et ce scrutin "aura lieu à la date prévue par la Constitution", a affirmé Sidi Mohamed Ould Maham. "Il n'y aura pas de report. Jamais il n'y aura de report, même d'un seul instant", a-t-il dit. Dans ce cadre, a-t-il indiqué, un recensement administratif pour compléter les listes électorales sera organisé prochainement, selon un calendrier qui sera arrêté par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Récemment, la Céni a proposé le mois de juin pour la présidentielle. Le calendrier officiel doit être annoncé par un décret de convocation du collège électoral. Auparavant, le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Sidi Mohamed Ould Maham, avait déclaré, au cours d'une réunion des cadres de l'UPR, que "le gouvernement est victime d'attaques acerbes de la part de politiques qui ne disposent pas de programmes". Il a ensuite précisé que "l’opposition mauritanienne est en ruine et elle ne dispose d'aucune force pour se défendre". Et le ministre d'ajouter, qu'elle ressemble à "une panthère en papier, donc un symbole". Les propos du porte parole du gouvernement viennent juste quelques heures après la rencontre entre le premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf et Salah Ould Hanana, le président du parti Hatem (formation membre de la COD). Les deux hommes auraient discuté de la tenue de l'élection présidentielle et de la participation des partis politiques.

 

L’Opposition désarçonnée

 

Ces déclarations, pour le moins qu’on puisse dire, risquent de sonner le glas de cette concertation. Ould Bedredine, secrétaire général de l’Union des forces de progrès (UFP), n’a tardé à réagir pour critiquer ce qu’il a qualifié de « positions contradictoires » du gouvernement en ce qui concerne le dialogue avec l’opposition, soulignant que le pouvoir « parle un double langage ». Et Ould Bedredine de dire qu’au niveau de la Coordination de l’opposition démocratique (COD), on reste ébahi entre la démarche du Premier ministre, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, en rencontrant certains chefs de partis de la COD, et les déclarations du ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Sidi Mohamed Ould Maham, qui confirme le refus de reculer la date des élections ou d’en discuter des modalités de leur organisation. Et Ould Bedredine de dire : « nous, pour l’intérêt que nous accordons à la Nation, penchons du côté du Premier ministre qui laisse penser que le pouvoir veut un consensus national mais nos expériences passées avec Mohamed Ould Abdel Aziz nous poussent à croire plutôt ce que dit le ministre de la Communication », selon son propos. Ould Bedredine, qui s’exprimait sur les ondes de radio Saharamédias, a mis en garde le pouvoir contre l’organisation d’élections présidentielles de façon unilatérale, signalant que cela « comporte un grand danger pour le pays ». 
Auparavant, à propos de la profanation du livre Saint du Coran, le ministre de la communication a dit que "des forces politiques ayant échoué à faire partir le pouvoir en place ont exploité l'incident, sinon elles l'ont perpétré", selon Ould Maham qui commentait les résultats du conseil des ministres. Ould Maham a affirmé dans ce sens que "des cadres et dirigeants politiques incitaient et dirigeaient les manifestations, la nuit de l'incident. ’’Ces mêmes formations avaient tenté vainement avec les appels répétés, le départ du président ; tout comme elles avaient échoué au plan politique, elles échoueront cette fois-ci, car c’est le Président de la République qui avait inauguré, la veille, la chaine Mahadra de la radio du Coran et tant d’autres réalisations’’, a conclu Me Sidi Mohamed Ould Maham. 
En définitive, il semble clair que Mohamed Ould Abdel Aziz joue sur deux tableaux afin, une fois de plus, de rééditer l’exploit d’organiser des élections présidentielles à sa guise sans la participation des autres. La Ceni est prête à jouer les dindons de la farce.

DIOP Moussa

©  Le Quotidien de Nouakchott

 

 

 


  • © Le Q.D.N DIOP Moussa mar, 18/03/2014 - 12:31
  • 0 Réaction
  • 22/03/2014
  • Mauritanie Elections

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @le_Parisien: Paris : la Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de l'attentat de Mogadiscio https://t.co/vk9bOHxfDc
le 18/10/2017
RT @RFI: Kenya: démission de l'un des huit membres de la Commission électorale https://t.co/bFWivYeLKC https://t.co/ZtANcjwpI8
le 18/10/2017
RT @RFI: Les conditions du Premier ministre israélien pour discuter avec les Palestiniens https://t.co/bgHMaFzyaY https://t.co/GKzX0d0x22
le 18/10/2017
RT @Diarrakai: Décès de Yambo Ouloguem : DEVOIR DE RECONNAISSANCE à UN ECRIVAIN GÉNIAL SOUMIS AU SILENCE https://t.co/py4MOAuxWf
le 18/10/2017
RT @RFI: Attentat en Somalie: dons de sang et de médicaments, les besoins sont immenses https://t.co/UCKYCoAj5U https://t.co/NIUAupW8Lx
le 18/10/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0

    Météo

    Jeudi

    min. 11 °

    max. 22 °

    Partiellement nuageux

    Vendredi

    min. 12 °

    max. 17 °

    Partiellement nuageux

    Samedi

    min. 9 °

    max. 17 °

    Risque de pluie