ALERTE - Le Nigeria devient la première économie africaine

 

 

 

ALERTE - Le Nigeria devient la première économie africaine

 

 

Le Président GOODLUCK Johnathan 

 

(©AFP / 06 avril 2014 16h48)  

 

 

 

Le Nigeria devient la première économie africaine


ABUJA - Pays le plus peuplé d'Afrique et premier producteur de pétrole africain, le Nigeria est devenu la première économie du continent, passant devant l'Afrique du Sud, avec un PIB de 510 milliards de dollars en 2013, a-t-on appris dimanche de source officielle nigériane.

Ce nouveau chiffre du PIB (produit intérieur brut) nigérian a été annoncé par le chef du Bureau national des statistiques, Yemi Kale, indiquant qu'il avait été calculé selon une nouvelle méthode. En 2012, le PIB du pays était de 453,9 milliards de dollars, selon cette même méthode, alors qu'il était de 384 milliards de dollars pour l'Afrique du Sud la même année.

Des statisticiens des Nations unies recommandent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul de leur produit intérieur brut pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation, mais le Nigeria n'avait pas modifié sa méthode de calcul depuis 1990.

Les nouveaux chiffres, qui prennent en compte l'apparition et le développement rapide de nouveaux secteurs et de nouvelles industries, notamment les télécommunications et l'industrie locale du cinéma, Nollywood, donnent aux investisseurs étrangers une vision plus réaliste de l'économie du pays. 

Mais, selon les experts, ces chiffres ne doivent pas être interprétés comme un signe de développement, l'Afrique du Sud étant largement devant le Nigeria en termes de PIB par habitant, d'infrastructures et de gouvernance.

Si une petite partie de la population est extrêmement riche, la grande majorité des quelques 170 millions de Nigérians vit avec moins de deux dollars par jour, dans un pays qui manque cruellement d'infrastructures, où tous n'ont pas accès à l'eau potable, où les coupures d'électricité sont quotidiennes et la corruption endémique.


(©AFP / 06 avril 2014 17h13)  

 
 



 

 
 

Nigeria : au moins 30 morts dans une attaque imputée à des éleveurs Fulani dans le nord

 


KANO (Nigeria) - Au moins trente personnes ont été tuées samedi dans une attaque imputée à des éleveurs fulani (peuls) lors d'une réunion de chefs communautaires dans l'Etat de Zamfara (nord du pays), selon la police.

Des survivants ont avancé le chiffre de plus de 60 morts. 

Trente personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées, a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de l'Etat, Lawal Abdullahi.

L'incident a eu lieu samedi à Galadima au cours d'une réunion de chefs de communautés et des représentants de milices d'auto-défense des Etats de Zamfara, Kebbi, Kaduna et Kastina, a précisé M. Abdullahi.

Les participants discutaient de la stratégie à adopter face aux voleurs de bétails quand des Fulanis en armes ont fait irruption et ouvert le feu.

Les forces de sécurité se sont déployées dans le secteur de la tuerie, a encore dit le porte-parole.

Des rescapés de l'attaque ont cependant évoqué le chiffre de 61 morts dans l'assaut.

Nous avons compté 61 corps sur les lieux de l'atttaque, la nuit dernière, où de nombreuses personnes étaient blessées, a raconté à l'AFP un survivant, se présentant sous le nom de Babaginda. 

Les affrontements sur des questions liées à la terre sont fréquents entre des éleveurs de bétail musulmans fulani et des communautés chrétiennes depuis plus d'une décennie, notamment dans le centre du pays divisé entre le Nord à majorité musulmane et le Sud à majorité chrétienne. Et ce, malgré les efforts pour y ramener la paix.

Mi-mars, une centaine de personnes avaient été tuées dans l'attaque de trois villages dans l'Etat de Kaduna (centre) par des hommes munis d'armes à feu et de machettes. La police de l'Etat avait refusé de donner des précisions sur l'origine des assaillants, mais la population locale, majoritairement chrétienne, accusait les éleveurs musulmans fulani d'être les auteurs des attaques.

Les violences entre communautés d'agriculteurs et d'éleveurs dans le centre du Nigeria auraient fait 10.000 morts en vingt ans, selon les estimations d'organisations de défense des droits de l'Homme, notamment Human Rights Watch.

Les chefs peuls se plaignent depuis des années de la perte de terres d'élevage, ce qui alimente l'hostilité entre les éleveurs musulmans et leurs voisins agriculteurs.

Au Nigeria, la loi prévoit que les communauté indigènes ont plus de droits dans leurs régions natales, y compris un accès préférentiel à l'éducation et au marché du travail.

Les Fulani se disent victimes d'une discrimination systèmatique, et les conflits diffèrent d'un Etat à l'autre, avec souvent un aspect religieux surtout dans les régions où les fermiers sont majoritairement chrétiens.


(©AFP / 06 avril 2014 15h51)  

 

 

 

 

 

 

 

Attaque d'un village par Boko Haram : au moins 17 morts

 

 

 

Au moins 17 personnes ont été tuées samedi lors d'une attaque d'un village de l'Etat de Yobe, dans le nord du Nigeria, a affirmé dimanche le porte-parole du gouverneur de cet Etat. Ces violences ont été perpétrées par le groupe islamiste Boko Haram, a-t-il indiqué.

 

 

 

 

Village dévasté par des terroristes - image d'archives - 

 

 

"Les hommes armés ont tiré en rafales et tué 17 personnes, dont plusieurs étaient en prière à la mosquée", a déclaré Abdullahi Bego. "Ils ont également incendié plusieurs maisons et de nombreux véhicules avant de s'enfuir" , a-t-il ajouté, accusant Boko Haram.

Buni Gari est situé dans une région où la secte islamiste a déjà mené de nombreuses attaques sur des écoles, faisant des dizaines de morts parmi les étudiants. Des enlèvements y ont aussi été perpétrés.

Damaturu est la capitale de l'Etat de Yobe, un des trois Etats du nord-est du Nigeria où l'armée a lancé une offensive d'envergure depuis mai 2013 pour tenter de mettre fin à l'insurrection islamiste. Celle-ci secoue la région depuis quatre ans.



(ats / 06.04.2014 16h10)  

 

 


  • Lagos - (©AFP / 06 avril 2014 16h48)
  • 0 Réaction
  • 06/04/2014
  • Afrique

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Le FONADH dénonce des man?uvres contre la constitution https://t.co/YXHXnzvYsu https://t.co/qoPgIpmbot
le 24/07/2017
En Libye, la France et l'Italie ne peuvent rien faire l'une sans l'autre https://t.co/kQuilXU8zC https://t.co/a8HElkXams
le 24/07/2017
Nouvelles d?ailleurs : Psittacins, psittacistes, Trarza, Brakna, referendum et mandats? https://t.co/U9XBX7NFKZ https://t.co/UpnSG5iwcn
le 24/07/2017
Mais où est l?opposition ? @abdellah_ely https://t.co/v7PxCUk8hC
le 24/07/2017
Côte d'Ivoire : tirs provenant de l'école de police à Abidjan (journaliste AFP) https://t.co/ViZCtGfmIG
le 20/07/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 6

    Météo

    Mardi

    min. 13 °

    max. 23 °

    Risque de pluie

    Mercredi

    min. 17 °

    max. 26 °

    Nuageux

    Jeudi

    min. 14 °

    max. 23 °

    Risque de pluie