Le Sénat américain confirme le général Mattis comme secrétaire à la Défense

 

 

 

 

Le Sénat américain confirme le général Mattis comme secrétaire à la Défense


Washington - Le général James Mattis a été confirmé vendredi au poste de secrétaire à la Défense par le Sénat américain, premier membre de l'administration Donald Trump à recevoir le feu vert parlementaire.

L'ancien général du corps des Marines, âgé de 66 ans, qui est l'une des personnalités les plus consensuelles de l'administration Trump, a obtenu 98 voix pour et une contre.

Ce chef militaire respecté, qui a combattu en Irak et en Afghanistan, n'a pas eu à forcer son talent pour convaincre les sénateurs.

Alors que le président Trump inquiète beaucoup de responsables américains, démocrates ou républicains, par ses appels du pied à Moscou, le général Mattis les a rassurés en affichant sa méfiance à l'égard de la Russie.

Il a aussi rendu un hommage appuyé aux agences de renseignement, publiquement critiquées par le nouveau président.

"Nous comptons sur vous" pour "exprimer votre opinion, même si d'autres sont en désaccord avec vous, même si on veut que vous restiez silencieux", lui avait dit la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Le général Mattis prend la barre d'une immense administration tentaculaire employant 2 millions de personnes, dont 1,3 million de militaires en activité, et dont le budget annuel approche les 600 milliards de dollars.

La Maison Blanche version républicaine a publié sur son site un document exposant le cadre général de la politique de défense de M. Trump

Il veut ainsi "reconstruire l'armée américaine" en faisant sauter les coupes budgétaires automatiques qui limitent la croissance des dépenses.

"Nous ne pouvons laisser d'autres nations surpasser nos capacités militaires", indique l'exécutif américain.

Le président Trump veut également augmenter les capacités de la défense anti-missile américaine face aux menaces balistiques nord-coréenne et iranienne.

Il a promis aussi "des opérations agressives" avec les alliés des Etats-Unis contre le groupe jihadiste Etat islamique et les autres "groupes terroristes islamiques radicaux".


(©AFP / 20 janvier 2017 23h53)

Donald Trump rend un hommage appuyé à Hillary Clinton devant les élus du Congrès

 

 

 

 


Washington - Le nouveau président américain Donald Trump a rendu vendredi un hommage appuyé à Hillary Clinton, sa rivale battue à la présidentielle, lors d'un déjeuner au Congrès, en présence de Bill et Hillary Clinton, qui ont assisté à la cérémonie d'investiture du 45e président des Etats-Unis.

"J'ai été honoré d'apprendre que l'ancien président Bill Clinton et Hillary Clinton allaient venir aujourd'hui et je voudrais que vous vous leviez", a déclaré Donald Trump devant des invités qui ont applaudi, debout, le couple Clinton, à la fin du déjeuner de parlementaires et de dignitaires organisé au Congrès après la prestation de serment du nouveau chef de l'exécutif américain.

"J'ai beaucoup de respect pour ces deux personnes, merci à tous d'être là, nous allons avoir quatre grandes années, espérons-le, de paix et de prospérité", a ajouté le président Trump, dans un bref discours au ton apaisé et conciliant.

Après une campagne particulièrement acrimonieuse et la défaite électorale de Hillary Clinton le 8 novembre, l'ancienne secrétaire d'Etat a fait quelques apparitions publiques remarquées.

En assistant à la prestation de serment de Donald Trump avec son mari ex-président, l'ancienne Première dame a fait preuve d'un indéniable fair-play et a signé son retour devant les caméras du monde entier.

Lors de la cérémonie sur les marches du Capitole, Hillary Clinton était visiblement tendue et M. Trump ne l'a pas mentionnée dans son discours d'investiture d'un peu plus d'un quart d'heure.

Applaudie en revanche à la demande du président Trump lors du déjeuner du Congrès, l'ancienne candidat démocrate a arboré un large sourire.

"Que vous soyez un républicain ou un démocrate, cela ne fait aucune différence, nous allons bien nous entendre et c'est un honneur", a conclu M. Trump devant des élus des deux bords politiques.


(©AFP / 20 janvier 2017 21h45)

 

Donald Trump quitte le Capitole pour aller s'installer à la Maison Blanche



(©AFP / 20 janvier 2017 21h39)

 

Manifestations anti-Trump à Washington : environ 95 arrestations (police)



(©AFP / 20 janvier 2017 20h13)

 

 

L'ex-président Obama a quitté Washington pour des vacances en Californie

 

 

 

 



(©AFP / 20 janvier 2017 19h57)

 

 

L'ex président américain Barack Obama quitte Washington après huit ans à la Maison Blanche



(©AFP / 20 janvier 2017 18h46)

 

 

Trump conclut par son slogan : "Nous allons rendre à l'Amérique sa grandeur"



(©AFP / 20 janvier 2017 18h20)

 

 

Trump appelle à une "nouvelle fierté nationale" qui "pansera les divisions"



(©AFP / 20 janvier 2017 18h17)

 

 

 

Trump promet de renforcer les vieilles alliances et d'en créer de nouvelles



(©AFP / 20 janvier 2017 18h16)

 

 

"Le terrorisme islamique radical sera éradiqué", affirme Trump



(©AFP / 20 janvier 2017 18h14)

 

 

Trump énonce "deux règles" : "acheter américain, embaucher américain"



(©AFP / 20 janvier 2017 18h13)

 

 

 
 

  • Washington - (©AFP / 20 janvier 2017 21h45)
  • 0 Réaction
  • 20/01/2017
  • Amérique du Nord

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Les sbires du régime ont battu des Présidents de Partis d'opposition. Abdoulaye Djimmé DIAW https://t.co/RRQRcXe8tq https://t.co/JAkoJAJ3u6
le 27/07/2017
Les sbires du régime ont battu des Présidents de Partis d'opposition. DIAW @abdoulayedjimme https://t.co/yjrY07FoiN https://t.co/5YLaSCvVKP
le 27/07/2017
RDC: reddition d'un chef de guerre poursuivi pour "crime contre l'humanité" https://t.co/b5glLuha6f https://t.co/28qhpAtumk
le 27/07/2017
EDITO LE CALAME : ETAT VOYEUR, ETAT VOYOU https://t.co/LMwGrCPG4i https://t.co/CNyyHfo2hu
le 26/07/2017
Sénégal/législatives : l'ex-président Wade empêché de manifester à Dakar https://t.co/cV7Iz1ndPd https://t.co/CjXjAihwBo
le 25/07/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 1

    Météo

    Vendredi

    min. 17 °

    max. 23 °

    Couvert

    Samedi

    min. 18 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux

    Dimanche

    min. 15 °

    max. 24 °

    Partiellement nuageux