Marée humaine pour la marche de l’opposition contre « la mutilation » de la constitution

 

 

 

 

Marée humaine pour la marche de l’opposition contre « la mutilation » de la constitution

12 March, 2017 - 11:39

 

 

 

 

 

Plusieurs dizaines de milliers d’habitants de Nouakchott ont marché samedi à l’appel de l’opposition,  pour dire non à une série de réformes constitutionnelles approuvées jeudi soir par les députés mauritaniens.
Ces manifestants ont répondu à un mot d’ordre  du Forum National  pour la Démocratie et l’Unité (FNDU-composé de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes) et du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), allié à l’Union Nationale pour une Alternance Démocratique (UNAD).
Les marcheurs ont pris le départ à 2 endroits différents : le  carrefour de Madrid et  la polyclinique-  pour converger vers le centre-ville, à la place située en face de la mosquée Ibn Abass, qui a accueilli un méga  meeting  en présence de tous les leaders de l’opposition. 
Ely Ould Mohamed Vall, ancien chef de l’État sous la transition militaire 2005/2007, Mohamed Ould Maouloud,  leader de l’Union des Forces de Progrès (UFP), Saleh Ould Hanana, président du parti HATEM, Kane Hamidou Baba, leader du Mouvement pour la Refondation (MPR)… ont tous pris la parole pour dénoncer « les tentatives de destruction des symboles nationaux, dans un contexte de crise multidimensionnelle ».
Depuis que le pouvoir et  une partie de  l’opposition ont scellé l’accord du 20 octobre consacrant  la modification de la loi fondamentale du pays, l’opposition dite radicale est vent debout contre l’Agenda  du gouvernement. Au cours de cette sortie, les leaders de l’opposition ont brocardé  le gouvernement, accusé de vouloir occulter  les véritables problèmes des mauritaniens qui sont : cherté de la vie, chômage, insécurité urbaine, gabegie…
Cette marche vient couronner une série d’actions de masse décidée depuis  que le gouvernement a choisi de passer par un congrès parlementaire pour faire adopter les amendements constitutionnels. 
Elle a d’abord organisé  deux sit-in près de l’’Assemblée nationale que les forces de l’ordre ont  réprimés violemment, ce qui n’a pas intimidé les militants et sympathisants de cette opposition à sortir nombreux  ce samedi pour marcher.
Signalons  que l’Assemblée nationale a voté, à une écrasante majorité,  le texte du gouvernement. Au vu des résultats du vote, certains députés dont les partis avaient émis des réserves auraient voté pour. Signalons que la plénière du 6 mars aura été marquée par de chaudes empoignades entre les députés de l’opposition, particulièrement Mme Saoudate Wane (AJD/MR) et Aminata Niang de Tawassoul  et ceux de la majorité. Des maux comme racisme, exclusion…ont été prononcés avec une violence rare. 
Désormais, on attend le vote le vote du Sénat. La chambre haute du parlement  serait hostile à la sa suppression ; ses membres ont  eu à l’exprimer par une grogne et un refus même de recevoir les membres du gouvernement dans l’hémicycle. Redoutant le vote négatif du sénat, le président de la République  et son gouvernement  ont multiplié des signes  positifs  envers ses frondeurs. Dîners, distributions de terrains et  promesses de recasement ont marqué les dernières semaines. Pour autant, les sénateurs vont-ils approuver le texte du gouvernement ? Il y a fort à parier qu'il en sera ainsi dans un pays où l’opportunisme a fini de s’imposer depuis bien longtemps.
Notons enfin que le président d’APP, Messaoud Ould Boulkheir, opposé  au recours par le congrès du parlement  pour  faire adopter les amendements constitutionnels préconisés par l’accord du 20 octobre dernier  refuse de reconnaître le vote de l’Assemblée Nationale La majorité court derrière  lui pour lui faire changer d’avis. . 
Les réformes approuvées par les députés mauritaniens  portent sur la suppression du sénat, la création de conseils régionaux, le changement des symboles nationaux (drapeau et hymne).

 

 


  • © Le Calame 12 March, 2017 - 11:39
  • 0 Réaction
  • 13/03/2017
  • Mauritanie

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Le FONADH dénonce des man?uvres contre la constitution https://t.co/YXHXnzvYsu https://t.co/qoPgIpmbot
le 24/07/2017
En Libye, la France et l'Italie ne peuvent rien faire l'une sans l'autre https://t.co/kQuilXU8zC https://t.co/a8HElkXams
le 24/07/2017
Nouvelles d?ailleurs : Psittacins, psittacistes, Trarza, Brakna, referendum et mandats? https://t.co/U9XBX7NFKZ https://t.co/UpnSG5iwcn
le 24/07/2017
Mais où est l?opposition ? @abdellah_ely https://t.co/v7PxCUk8hC
le 24/07/2017
Côte d'Ivoire : tirs provenant de l'école de police à Abidjan (journaliste AFP) https://t.co/ViZCtGfmIG
le 20/07/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 5

    Météo

    Mardi

    min. 13 °

    max. 23 °

    Risque de pluie

    Mercredi

    min. 17 °

    max. 26 °

    Nuageux

    Jeudi

    min. 14 °

    max. 23 °

    Risque de pluie