Décès d'Helmut Kohl, père de l'Allemagne unifiée et Européen convaincu

 

 

 

 

 

 

 

Décès d'Helmut Kohl, père de l'Allemagne unifiée et Européen convaincu 

 

  

 

 

L'ex-chancelier allemand Helmut Kohl, le 30 octobre 2009 à Berlin / © AFP/Archives / DAVID GANNON

 

 

Helmut Kohl, père de la réunification allemande 45 ans après la Deuxième guerre mondiale, pilier de la construction européenne et détenteur du record de longévité à la chancellerie (1982-1998) dans l'Allemagne moderne, est mort vendredi à 87 ans.


Il "a été une chance pour tous les Allemands et Helmut Kohl a aussi changé ma vie de manière décisive", a réagi la chancelière Angela Merkel au sujet de son mentor en politique.

"Il restera dans nos mémoires comme un grand Européen, comme le chancelier de l'Unité" du pays, a-t-elle dit de Rome, où elle doit rencontrer le pape François samedi.

Helmut Kohl avait pris sous son aile Mme Merkel, qui a grandi en RDA (l'Allemagne de l'Est communiste), après la Réunification. Elle finira par l'évincer en 1999 pour lui succéder à la tête de son parti conservateur, la CDU, à l'issue d'une bataille interne. Le chancelier ne le lui pardonnera jamais.

Le quotidien populaire Bild, le premier à avoir annoncé le décès et dont la direction était très proche de l'ex-chancelier, a précisé qu'il s'était éteint vendredi matin "dans sa maison de Ludwigshafen", dans le sud-ouest de l'Allemagne.

Selon ce journal, il est mort "paisiblement" avec à ses côtés sa seconde épouse, Maike Kohl-Richter. "Il n'allait pas bien depuis plusieurs jours", poursuit-il.

"Artisan de l'Allemagne unie et de l'amitié franco-allemande : avec Helmut Kohl, nous perdons un très grand Européen", a réagi le président français François Macron.

"Très affecté", le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a perdu "un ami personnel", selon son porte-parole.

L'ex-chancelier avait été notamment avec le président français d'alors, François Mitterrand, l'un des initiateurs de l'Union économique et monétaire qui conduira à l'euro. Il a aussi jeté les bases de l'élargissement de l'UE vers l'Est après la fin de la Guerre Froide.

- Un roc -

Helmut Kohl, en très mauvaise santé depuis des années et cloué dans un fauteuil roulant depuis 2009, avait notamment souffert d'un accident vasculaire cérébral et s'était cassé la hanche.

Il apparaissait peu en public et avait de graves difficultés d'élocution.

L'ex-chancelier restera dans l'histoire pour avoir forcé la main des dirigeants soviétique et américain Mikhaïl Gorbatchev et George H. W. Bush, mais aussi de ses alliés européens, afin que la RDA rejoigne la RFA en 1990, moins d'un an après la chute du Mur de Berlin.

"C'était sans aucun doute une personnalité exceptionnelle qui laissera son empreinte dans l'Histoire allemande, européenne et internationale", a déclaré M. Gorbatchev.

M. Bush a salué "un vrai ami de la liberté" et "l'un des plus grands leaders de l'Europe d'après-guerre".

Le président russe Vladimir Poutine a rendu hommage à un "partisan du développement des relations amicales entre nos deux pays".

M. Kohl avait permis la fin de l'occupation militaire de l'Allemagne, imposée par les quatre puissances victorieuses du nazisme à partir de 1945, favorisant ainsi l’émergence d'une Allemagne forte sur la scène internationale.

Pourtant, quand à 52 ans il prend la tête en 1982 du gouvernement d'Allemagne de l'Ouest, il est la cible de railleries pour son côté rustique et provincial. Personne n'aurait alors parié que ce fils d'un fonctionnaire du fisc, issu d'une famille de la petite bourgeoisie catholique de Ludwigshafen, entrerait dans la mémoire collective européenne.

Mais le 9 novembre 1989, le mur de Berlin s'effondre et le chancelier conservateur, alors contesté dans son propre parti (CDU), endosse, pour reprendre ses propres termes, "le manteau de l'Histoire". 

Vite, il perçoit l'appétit des Allemands de l'Est pour une unification des deux Etats et l'obtient, malgré les craintes qu'elle suscite.

Dans les rues de Berlin, les Allemands saluaient vendredi soir la mémoire d'Helmut Kohl, à l'image de Viktor Martens : "c'était un grand homme, qui a beaucoup fait pour l'Allemagne. Il a été l'un des plus grands hommes politiques de l'après-guerre", a-t-il déclaré à l'AFP.

- Fin de carrière ternie -

Sa fin de carrière sera moins glorieuse, ternie par un scandale de caisses noires pour le financement de son parti. Il finira par reconnaître avoir recueilli des dons occultes et Angela Merkel en profitera pour prendre sa place.

Plus récemment, en avril 2016, Helmut Kohl a dénoncé la politique d'accueil de son ancienne protégée, qui a permis l'arrivée de près d'un million de migrants en 2015, et reçu le Premier ministre hongrois Viktor Orban, farouche détracteur de la chancelière.

Les soubresauts de sa vie privée, étalés dans divers livres et journaux allemands - brouilles avec ses enfants, polémique sur le rôle de sa nouvelle femme, manière dont il a traité sa première épouse malade, Hannelore, qui s'est suicidée en 2001 - ont achevé d'assombrir ses dernières années.



(©AFP / 16 juin 2017 21h39) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien chancelier allemand Helmut Kohl est mort à l'âge de 87 ans

 

 

 

 

 

Par franceinfo avec AFP et Reuters – France Télévisions
Mis à jour le 16/06/2017 | 19:33 – publié le 16/06/2017 | 17:38
Le père de la réunification allemande n'est plus. L'ancien chancelier Helmut Kohl est mort, vendredi 16 juin, à l'âge de 87 ans, à Ludwigshafen (Allemagne), a annoncé son ancien parti, la CDU. Le dirigeant conservateur a occupé ce poste entre 1982 et 1998, avant Gerhard Schröder puis Angela Merkel. Durant ses seize années au pouvoir, il a notamment contribué, avec le président français François Mitterrand, à favoriser le rapprochement franco-allemand.
Helmut Kohl, en très mauvaise santé et cloué dans un fauteuil roulant depuis 2009, avait notamment souffert d'un accident vasculaire cérébral et s'était cassé la hanche. La chancelière Angela Merkel, qui lui avait ravi les commandes du parti à l'issue d'une bataille interne, n'a pas réagi dans l'immédiat.

 


Fin de l'occupation militaire de l'Allemagne

 

 

 

L'ancien chancelier, colosse physique et historique, restera dans l'histoire pour avoir forcé la main des dirigeants soviétique et américain Mikhaïl Gorbatchev et George Bush, mais aussi de ses alliés européens, pour que la RDA anciennement communiste rejoigne la RFA en 1990, moins d'un an après la chute du Mur de Berlin.
Il a aussi permis la fin de l'occupation militaire de l'Allemagne, imposée par les puissances victorieuses du nazisme depuis 1945, jetant ainsi les bases de l'émergence d'une Allemagne forte sur la scène internationale.

 


Une fin de carrière moins glorieuse

 

 

 

 

Pourtant, quand à 52 ans il prend la tête en 1982 du gouvernement d'Allemagne de l'Ouest à la faveur d'un changement d'alliance au Bundestag, il est moqué pour son côté rustique et provincial. Il le sera toute sa vie. Personne n'aurait alors parié que ce fils d'un fonctionnaire du fisc issu d'une famille de la petite bourgeoisie de Ludwigshafen entrerait dans la mémoire collective européenne. 
Mais le 9 novembre 1989, le mur de Berlin s'effondre et le chancelier conservateur, alors contesté dans son propre parti (CDU), endosse, selon ses propres mots, "le manteau de l'Histoire".
Sa fin de carrière sera moins glorieuse, ternie par le scandale des caisses noires du parti. Il finira par reconnaître avoir recueilli des dons occultes et Angela Merkel, sa protégée, en profitera pour l'évincer. Selon une citation tirée d'une biographie, il n'a jamais pardonné à la chancelière, disant qu'avant de le rencontrer elle "ne savait même pas manger avec un couteau et une fourchette"

 


  • (©AFP / 16 juin 2017 21h39)
  • 0 Réaction
  • 16/06/2017
  • Allemagne

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Procès Obiang : les accusations fracassantes d'un mercenaire contre Soros et Bourdon https://t.co/E1Iawdiwv6 https://t.co/OyrLW5Oc3T
le 27/06/2017
TRIPATOUILLAGES CONSTITUTIONNELS ET COMPLEXE IDENTITAIRE..../ MLK https://t.co/m0Th4E8kNh https://t.co/B3NXqLnJ06
le 27/06/2017
Sénégal : plus de deux milliards pour les pêcheurs expulsés de Mauritanie https://t.co/pG7xfDPQE5 https://t.co/4ryIL6Y81H
le 25/06/2017
Arabie : la police déjoue "une action terroriste" à La Mecque (TV d'Etat) https://t.co/xashLYmZQC
le 23/06/2017
Mais où est l?opposition ? Ely Abdellah https://t.co/v7PxCU2wT2 https://t.co/fIshEr6EWg
le 23/06/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0

    Météo

    Mercredi

    min. 14 °

    max. 23 °

    Pluie

    Jeudi

    min. 14 °

    max. 22 °

    Risque de pluie

    Vendredi

    min. 14 °

    max. 21 °

    Pluie