Mauritanie: des avocats dénoncent une "instrumentalisation" de la justice

 

 

 

 

 

 

Mauritanie : des avocats dénoncent une "instrumentalisation" de la justice

 

 

 

 

 

Les avocats de deux opposants au régime du président mauritanien Ould Abdel Aziz, visés par un mandat d'arrêt international, ont dénoncé mercredi "une instrumentalisation de l'autorité judiciaire" dans le cadre d'une affaire impliquant plusieurs sénateurs accusés de corruption.

A Nouakchott, "la chambre d'accusation a maintenu les mandats d'arrêt internationaux" lancés par un juge d'instruction début septembre contre l'homme d'affaires et mécène Mohamed Ould Bouamatou et son collaborateur Mohamed Ahmedou Debagh, qui vivent tous deux au Maroc, a indiqué mercredi à l'AFP une source judiciaire.

Dans un communiqué, les avocats des deux hommes, William Bourdon, Elyezid Ould Yezid et Georges-Henri Beauthier, ont jugé "irrecevables et abusifs" ces mandats d'arrêt.

A leurs yeux, cette procédure "témoigne d'une détérioration accélérée d'un régime aux abois qui, dans une fuite en avant, s'est engagé dans une logique de persécution de plus en plus dure à l'égard de tous ceux (journalistes, syndicalistes, sénateurs) qui s'opposent au coup de force du président Ould Abdel Aziz pour, par tous moyens, rester au pouvoir".

L'un des principaux protagonistes de l'affaire est le sénateur Mohamed Ould Ghadda, qui a mené une fronde contre la suppression du Sénat, finalement adoptée lors d'un référendum constitutionnel début août.

Le sénateur, arrêté le 11 août et incarcéré, est accusé d'avoir distribué de l'argent à certains de ses collègues pour qu'ils s'opposent à la réforme. Il a été inculpé de "corruption" dans le cadre d'un "réseau constitué pour fomenter des troubles dans le pays".

Douze sénateurs, qui ont été placés sous contrôle judiciaire, quatre journalistes et deux syndicalistes, sont accusés de "corruption".

Le chef de l'Etat affirme que ce "réseau" a été financé par les deux hommes d'affaires

 

.

"Au-delà de la volonté de réduire au silence les sénateurs récalcitrants" au projet de modification constitutionnelle, "la véritable inspiration de cette enquête est de criminaliser par tous moyens Mohamed Ould Bouamatou", a déclaré à l'AFP Me Bourdon.

Les avocats ont saisi la Commission des contrôles d'Interpol "pour l'inviter à refuser la diffusion d'une notice rouge", qui correspond à un avis de recherche international à des fins d'extradition. Ils en demandent l'annulation.

 

 

Mohamed Ould Bouamatou, fondateur du groupe BSA et de la banque GBM, est depuis plusieurs années en rupture avec le dirigeant mauritanien - son cousin - qu'il avait soutenu durant sa campagne pour la présidentielle de 2009.

 

 

 

Mohamed Ahmedou Debagh avait déjà fait l'objet en 2013 d'une incarcération "arbitraire" pendant 4 mois, selon les avocats.

Ils appellent la communauté internationale et les bailleurs de fonds, à "ouvrir les yeux (...) sur la "dérive autocratique" du pouvoir présidentiel.

L'opposition radicale, qui avait boycotté le référendum, prête à M. Ould Abdel Aziz l'intention de modifier à nouveau la Constitution afin de lui permettre de briguer un troisième mandat.

(c) AFP


  • (c) AFP AFP 28/09/17)
  • 0 Réaction
  • 28/09/2017
  • Droits de l'Homme

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @libe: Wauquiez «trumpisé» à l?insu de son plein gré https://t.co/0zJBAGrSA6 https://t.co/OGVZ8C0SEf
le 18/02/2018
RT @RFI: Israël: Netanyahu impliqué dans une nouvelle affaire de corruption présumée https://t.co/VksupVyY0S https://t.co/uBUH2fzoaV
le 18/02/2018
RT @ousmanedia1958: Mohamed Ould Bouamatou, businessman, philantrope et trublion de l?Afrique via @Lopinion_fr https://t.co/YJ79ksRd5m
le 18/02/2018
Le FMI met en garde contre les emprunts non concessionnels en Mauritanie https://t.co/OscDhxEQNm
le 18/02/2018
RT @RFI: France: l'Assemblée nationale adopte très largement le projet de loi sur la protection des données personnelles https://t.co/sk2ii?
le 18/02/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 183

    Météo

    Météo indisponible, merci de votre compréhension

    La météo n'est pas disponible pour cette ville.