Mauritanie : des enfants empêchés d’aller à l’école

 

 

 

 

Mauritanie : des enfants empêchés d’aller à l’école

 

 

 

Le processus national d’ « enrôlement » à l’état civil en Mauritanie, empêche certains enfants de s’inscrire à l’école publique et de passer des examens nationaux obligatoires, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le gouvernement devrait modifier ses politiques pour veiller à ce qu’aucun enfant en âge d’être scolarisé ne soit privé du droit à l’éducation parce qu’il n’a pas les documents d’identité exigés.

 
 

De nombreux Mauritaniens n’ont pas pu mener à bien la procédure d’enrôlement biométrique à l’état civil qui a débuté en 2011. Tout résident, de nationalité mauritanienne ou non, a l’obligation de fournir une série de papiers officiels – mais de nombreuses personnes n’ont pas les documents nécessaires et rencontrent beaucoup de difficultés pour mener à bien la procédure requise pour les remplacer. Des familles ont déclaré à Human Rights Watch que certains établissements scolaires avaient refusé des élèves non enrôlés, alors que la scolarisation est obligatoire de 6 à 14 ans. Quant à ceux qui ont trouvé une solution provisoire pour s’inscrire – souvent grâce à un directeur d’établissement qui a fermé les yeux –, ils ne peuvent pas passer les examens nationaux à la fin de l’école primaire, du collège et du lycée, nécessaires pour être admis au cycle suivant.

 

« Le gouvernement mauritanien devrait veiller à ce que le droit des enfants à léducation ne soit plus la victime collatérale de cette procédure d’enrôlement à l’état civil », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch.

Human Rights Watch s’est entretenue avec 15 familles de quartiers modestes du grand Nouakchott, la capitale de Mauritanie, dont les enfants soit n’avaient pas pu s’inscrire à l’école publique, soit avaient été bloqués au moment de passer des examens, faute d’avoir les documents d’état civil requis.

D’après le ministère de l’Éducation, 80,4 % des enfants en âge d’être à l’école primaire étaient inscrits dans une école publique ou privée pour l’année scolaire 2016-17, mais seuls 35 % des enfants ayant terminé leur dernière année d’école primaire sont passés au collège cette année-là.

 

(c) Mondafrique

 


  • Par La rédaction de Mondafrique - 29 mars 2018
  • 0 Réaction
  • 09/04/2018
  • Crimes contre l'humanité

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Trump enregistré à son insu évoquant un paiement à une ancienne playmate https://t.co/pNiRUFZqJF https://t.co/YJaauX5ges
le 20/07/2018
RT @lemondefr: Exécutions filmées au Cameroun : l?analyse de la vidéo pointe la responsabilité de soldats https://t.co/vbkYqCTcgD
le 20/07/2018
RDC : Kabila muet sur son avenir, s'engage de nouveau à respecter la constitution https://t.co/EOX9oCGdWb https://t.co/XpiAmQHYuj
le 20/07/2018
RT @abdellah_ely: Mohamed Vall Bellal aurait été désigné à la tête de la CENI en remplacement de M. Bounaama, démissionnaire.?
le 19/07/2018
Burkina : 60 suspects arrêtés dans une opération antiterroriste dans le Nord https://t.co/s3Hc2mBsL5 https://t.co/q89j4CeZLH
le 19/07/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • quel est le meilleur viagra cialis ou levitra generic cialis coupons 2018 cialis over the counter thailand map cialis cost

    par Steevenug
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0

    Météo

    Dimanche

    min. 17 °

    max. 28 °

    Partiellement nuageux

    Lundi

    min. 19 °

    max. 31 °

    Ciel dégagé

    Mardi

    min. 21 °

    max. 32 °

    Partiellement nuageux