La rencontre du peuple … une aberration pour les Hratin

 

 

 

La rencontre du peuple … une aberration pour les Hratin 

 

 



Nous avons suivi avec amertume le sketch du samedi soir appelé, abusivement, « rencontre avec le peuple » organisé par le général Président et ses  acolytes. Nous avons alors compris que le peuple, pour la clique du  général, c'est les Bidhanes et un peu, nos frères négro-africains. Pour ce qui est des Hratin, ils ne sont donc pas du tout du peuple ! Ainsi 
j'ai décidé de partager cette amertume avec les dirigeants et cadres des petites gens (Hratin), en guise d'interpellation d’un pouvoir qui, décidément, n’a pas fini de nous étonner avec ses inconséquences qui  font, de plus en plus, sa principale caractéristique.  Aucune présence pour les hratin samedi  soir ou, en tout cas, ce que nous avions vu à travers l'écran de la TVM, pas de journaliste hratin, pas  d'intervenants sauf le Grand Boidiel ... Exactement comme la dernière  fois, c'est le représentant colorant des Negros qui pose le problème de  l'esclavage, lors de l'édition précédente, c'était Camara Seydi Moussa  et cette fois-ci c'est mon ami Cheikh Tidjane Dia. Et n'eut été la  présence de l'un de ces frères, notre problème, notre Cause et même  notre existence, allait être esquivée tout simplement. Et les  journalistes Beydhane trouvent cela normal. Voila ce qu'ils ont vécu  chez eux, et c'est son contraire qui serait incongru ! Aziz a démontré, une fois de plus, son hostilité et sa haine pour cette  frange de la population, qui a certainement tout préparé pour la  soirée : La place, le méchoui, le thé et la sécurité…, et qui aura certainement a charge de ranger les choses le matin du fameux ( liqa’e echaab)… Mais quand il s'agit des choses sérieuses: parler des problèmes de l'Etat, par exemple, leur présence n'est pas nécessaire ni  recommandée ; ils ne sont plus du « peuple », ou du moins pas celui que  le président voudra entretenir. Aziz a prouvé qu'il déteste les hratin en ne choisissant même pas un parmi  ceux qui ont été trié pour poser leurs problèmes comme les anciens combattants, les sourds, les femmes Négro-africaines d'Atar. Comme si  les hratin n'avaient aucun problème lié à leur condition, à leurs  métiers spécifiques, à leur rang social et leur poids démographique.  C'est là une grande, très grande aberration !  Rien ne justifie donc, aux yeux du général-président, la présence des  Hratin, encore moins  leur prise de parole. Ils n'on rien  à dire ? Car  ils n'ont pas de problèmes ! Ils n'ont pas de cheptel menacé par la sécheresse, ils n'ont pas de palmiers ni d'auberges ni de voitures de  location abandonnés par les touristes ; ils n'ont pas de diplômés  chômeurs et leurs petit métiers sont bien réservés pour eux ; ils ne  cherchent pas à être élus à Atar car Ould Maham est là pour cela, comme  Ould Bebana à Barkéol, Ould Cheikh à Rkiz et Mohcene à Rosso. Ils ne  sont pas concernés par les relations extérieures parce qu'ils ne  voyagent pas et ils n'ont pas d'étudiants ni de commerçants  ailleurs… Voila les raisons pour lesquelles notre problématique n'a pas avancé d'un  iota, parce qu'elle n'existe pas. Le président ne les rencontre pas,  comme à Atar. Et c'est pourquoi il ignore nos vrais problèmes, il les  réduit à la pauvreté, géographiquement délimitée dans le triangle de la pauvreté – celui que lui et ses applaudisseurs patentés font miroiter  comme le futur « triangle de l’Espoir ». Pour le président, il n'y a pas de hratin, il y a des pauvres et lui c'est leur président fondateur et il pense bien à eux mais, paradoxalement, pas dans les rencontres avec le peuple ! Ce sont les pauvres auxquels on a ouvert les boutiques Emel, et distribué du poisson pour les empêcher de participer à la marche de  la COD. C’est un réservoir électoral important et acquis pour le  président des pauvres qui n'est pourtant  pas prêt à écouter leurs  problèmes. … et pour duper l'extérieur, nous avons des ministres de  l'Intérieur, de la Justice et du Commerce et un ambassadeur à Genève  auprès des organisations des Droits de l'Homme et pour domestiquer plus  les hratin et piétiner leurs cadres,  nous avons des directeurs de  grands établissements qui ne reculent devant rien dans ce sens. Aziz insulte les Hratin en niant l'esclavage et en disant que ceux qui le dénoncent le font pour leur survie en contradiction claire avec le chef charismatique de cette entité, le président de l'Assemblée nationale, qui persiste et signe que l'esclavage existe bel et bien et dans toutes 
ses formes et les chancelleries occidentales et les institutions spécialisées des Nations Unies confirment la même chose.  Comment  peut-on qualifier donc les propos de Aziz ?  sinon de pur mensonge, quand on sait que la justice a condamné les maîtres de Said et Yarg pour  pratiques esclavagistes en Novembre 2011 ?  Nous ne demandons pas à ce que les hratin aient un représentant dans ce  débat, ni un porte-parole, car nous savons que le laisser parler d'une  société opprimée ne sera pas permis par les « Gardiens du temple, nos 
bourreaux qui sont eux-mêmes les organisateurs de cette farce appelée rencontre avec le peuple . Tout ce qu'on voulait dénoncer ainsi, c’est cette propension, reprise à chaque occasion, de ternir l’image de notre pays en le présentant comme étant un pays d’exclusion. Il fallait dire à nos amis occidentaux qu'il y a un journaliste hratin du nom de  Sneiba ou Oumar el Moctar ou Jemal Ould Oumar… Il fallait leur montrer  que les hratin ont leur petit métiers de bouchers , de chauffeurs, de  boys  de plantons et  de domestiques et que dans ces petits métiers, ils ont parfois des problèmes à soumettre au président-général. Il est devenu aujourd'hui clair pour tous que le général n'a aucune considération pour les hratin car pour lui c'est le petit peuple qui  n'est nullement à sa mesure. Un petit peuple de parasites qui se suffit  du blé avarié et de poisson pourri de mauvaise qualité… le président est là pour les grands commerçants qui ont déjà chipé à l'Etat des milliards d'ouguiya, ils sont donc grands à la hauteur du président qui  est devenu le mauritanien  le plus riche en l’espace de trois ans.  Je remercie donc Cheikh Tidjane Dia pour avoir rappelé à l'audience qu'il y a un fléau qui s'appelle l'esclavage qu'il y a plus d'un demi-million  de victimes et un million de rescapés. Et qu'il y a sept détenus  d'opinion dont le seul crime est d'avoir osé dire que Said et Yarg sont  des preuves vivantes de l'esclavage beydhane que le président nie sans  aucune honte ni scrupule. Toute l'aberration donc c'est de parler de rencontre avec le peuple alors que 50% de ce peuple était out, de façon systématique, dans une  manifestation officielle qui sent le racisme et la xénophobie. Et je ne  pense pas que le peuple mauritanien tolérera encore longtemps cela qui,  pour moi, est plus dangereux que l'autodafé de livres dépassés par le  temps et par la raison. Plus dangereux car cela menace fort l'unité  nationale et c'est un acte provocateur et insultant.
 

Brahim Ould Bilal EBEID

 


Vice-président de l'IRA


  • Brahim Ould Bilal EBEID Vice-président de l'IRA
  • 0 Réaction
  • 05/08/2012

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Le Président Messaoud Ould BOULKHEIR au journal Le Calame https://t.co/hu8PVLiOZk https://t.co/xshufKNhUb
le 30/03/2017
RT @BFMTV: Les Etats-Unis préviennent: la Russie est "activement impliquée" dans la présidentielle en France https://t.co/EvMMiAQ5Em https:?
le 30/03/2017
RT @RFIAfrique: RDC: Félix Tshisekedi annonce une nouvelle mobilisation https://t.co/msxWbCP363 https://t.co/JrQfpJijzF
le 30/03/2017
RT @RFI: Un juge hawaïen reconduit la suspension du décret migratoire de Trump https://t.co/uiUZJLsn74 https://t.co/MrjMvqNOCu
le 30/03/2017
RT @anne_sinclair: On s'en doutait, mais un sénateur américain le confirme : Moscou est impliquée aussi dans les élections en France https?
le 30/03/2017

Livre d'or

  • Dernier message :

  • Mes chers amis et amies dans l adversite et la desolation chers camarade de combats contre l injustice et la privation contre la maladie et l ignorence pensez vous que nous n avons pas assez criais et...

    par dajakSsee
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5902)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3

    Météo

    Jeudi

    min. 12 °

    max. 23 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 8 °

    max. 18 °

    Risque de pluie

    Samedi

    min. 6 °

    max. 17 °

    Risque de pluie