29 octobre 1985-29 octobre 2015, il y'a trente ans disparaissait le Colonel YALL Abdoulaye Alassane

 

 

 

 

 

 

29 octobre 1985-29 octobre 2015, 

 

HOMMAGE AU  COLONEL YALL ABDOULAYE ALASSANE  :

 

 

 


29 octobre 1985, à l’aube, le Colonel YALL  Abdoulaye Alassane, Chef d’Etat-major National s’éteignait à son domicile. Malgré la maladie qui le rongeait depuis quelques temps, feu Colonel YALL  a su accepter son sort dans la dignité. Il s’en est allé en silence, laissant les Forces armées orphelines d’un chef intègre… 



Né le 2 mars 1940 à Thialgou, à 3 km de Boghé, YALL  Abdoulaye caressait la carrière militaire depuis son jeune âge. A l’obtention du B.E.P.C, il se décida et, le 1er juin 1958, s’engage pour cinq ans, comme 2ème classe. En huit mois, le jeune soldat gravit les grades de caporal, caporal-chef et sergent dans l’armée coloniale. C’est avec ce grade de sous-officier qu’il est transféré sur sa demande à l’Armée Nationale le 1er avril 1962. Nommé au grade de sergent-chef, le 1er octobre de la même année et inscrit au tableau d’avancement pour le grade d’adjudant, YALL  Abdoulaye effectua, entre 1963, en France des stages à EMIA de Coetquidan et à l’école de Saint-Maixent.  Devenu officier, YALL  est admis à suivre le cours de l’école d’application de l’infanterie en 1964 et passe un séjour à l’école des troupes aéroportées de Pau.
Dès son retour au pays en 1965, le Sous-lieutenant YALL se voit confier un poste de responsabilité au 1er Escadron de Reconnaissance (commandant adjoint). Il occupera successivement plusieurs postes de commandement qui le mèneront aux plus hautes responsabiltés de la hiérarchie militaire et civile du pays. 



 

 

 

FICHE DE SIGNALISATION :

 



Naissance : le 2 mars 1940 à Thialgou (Boghé) 
Fils de : Alassane YALL  et de Khadijata Bocar
Marié avec la nommée Aissata Ousmane NIANG (le 1-12-67) 
Père de 3 garçons et 3 filles. 

Recrutement : le 1er juin 1958.
Nomination :

Caporal : 1-11-1958
Caporal-chef : 1-2-1959
Sergent : 1-6-1959
Sous-lieutenant : 01-07-1964
Lieutenant : 1-7-1976
Capitaine : 1-7-1970
Commandant : 1-7-1976
Lieutenant- colonel : 1-7-1980
Colonel : le 1-7-1984.



Postes occupés :

 

 

 


Adjoint au commandant du 1er E.R 1965 à 1966
Commandant d’armes et commandant de détachement des FF- Gom le 24 octobre 1996
Commandant d’unité 1ere E.R Atar 1967
Chef du bureau du personnel E.M.N 1970
Commandant d’unité 5e E.M. 1972
Chef de la chancellerie de la défense le 1er -8-1972
Commandant de la compagnie de Q .G le 15-6-1973
Chef du 4e bureau en 2e secteur de Zouératt 1976
Chef EMN adjoint chargé de la logistique 1977
Officier de liaison des forces armées à Rabat 1978
Inspecteur de la garde Nationale et membre du CMSN depuis le 6 avril 1979.
Chef d’Etat –major de l’armée nationale le 26 avril 1981

Ministre de l’Intérieur le 08/03/1984
Chef d’Etat- major de la gendarmerie Nationale le 24 décembre 1984
Chef d’Etat-major de l’armée nationale le 9 mai 1985, décédé le 29 octobre 1985 des suites d’une maladie.

 

 

 

 

 

Source : Armée mauritanienne 

 

 .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 YALL  Abdoulaye, à droite Aissata YALL, à gauche (Abdoulaye YALL ) assis Alassane ( fils de son petit frère feu Amadou YALL ) 

 

 

 

 

 

 

 

Mme YALL Née Aissata Ousmane Niang (née le 01/08/1950 - décédée 21/08/1994)

 

 

 

 

 

 

Feu le père du Colonel YALL, Alassane

 

 

 

 

 

Lors d’une cérémonie de décoration ambassade USA Mauritanie

 

 

 

 

Paix à son âme.

Aamiin.

 

 

 

 

 

Jeudi  29 octobre 2015

 

 

 

 

Source images : Photothèque familiale

 

 

Modifié le 28 octobre 2015  22h51

 

 

©  ODH-Mauritanie    2012-2015

 

 

Les réactions

  • Avatar
    Hamet

    Le 29/10/2013 à 19:25:43

    Digne fils de la Mauritanie, que cet homme que la mort à emporter tés tôt, repose en paix.

  • Avatar
    Hamet

    Le 29/10/2013 à 19:28:11

    Digne fils de la Mauritanie, que cet homme que la mort a emporté tés tôt, repose en paix.

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 29/10/2013 à 20:33:53

    Aamiin

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 29/10/2013 à 20:43:54

    Vous avez bien raison, Hamet, quand on considère le parcours de l'homme, l'impression qu'il laisse est d'avoir vécu une très longue vie. Il est parti en fait à quarante-cinq ans, à l'âge où plein de choses restent à accomplir, de rêves inachevés. Il s'agit d'un être exceptionnel, officier d'une envergure comme rarement l'armée en connut, charismatique , à l'autorité tranquille et incontestée. Au point qu'à son époque au commandement, la troupe, et elle sait s'y reconnaître, l'avait surnommé , "Ngaari Ngaawlee", du nom du terrible maître des eaux chanté par feu Guelaye Aly FALL. La Mauritanie et son amrée ont perdu un des ses plus éminents fils.
    Prions pour le repos de son âme. Aamiin.

    A. Aziz SOUMARE

  • Avatar
    Djiby SOUMARE

    Le 30/10/2013 à 19:30:59

    un haut cadre de l'armée Mauritanienne , il est parti très tôt mais il a marqué de son empreinte indélébile cette Mauritanie.
    Que son âme repose en paix

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 30/10/2013 à 22:37:55

    Allahouma aamiin

  • Avatar
    Alassane Amadou YALL

    Le 11/11/2013 à 01:57:06

    Qu'il repose en paix. ce que beaucoup de gens ne savent peut-être pas, que c'était aussi un homme d'une rare piété.
    Que la terre lui soit légère. Dieu l'aime plus que les humains et il a fait ce qu'il voulait.

  • Avatar
    Amadou DIOUH

    Le 11/11/2013 à 11:59:17

    un HOMME qui a fait de la justice le sérieux son cheval de bataille Nous n'avons su ça valeur que quand les événements de 89, 91,93 ont déclenchés il était le protecteur ce cette communauté il avait le respect des Autorités du pays

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 11/11/2013 à 16:31:13

    Merci Amadou pour ces paroles vraies. Le Colonel était, bien peu la savaient, le pilier des communautés noires de Mauritanie. Il inspirait un respect total aux autorités militaires successives : de Louly à Maaouya. Combien de gens savent qu'il était un des seuls à être capable de dire ce qu'il pensait à HaIdallah au cours des séances du conseil des ministres ? Quand le premier ministre de l'époque, Maaouya se contentait de dire amen. Et aussi sa piété était un fait connu, ce n'est pas son vieil ami et compagnon, le Capitaine N'DIAYE Hamet qui nous contredira. En vérité, sa disparition prématurée constitue une perte incommensurable.
    Maintenant, prions pour le repos de son âme. Au Paradis des Justes.
    Aamiin.

    Abdoul Aziz SOUMARE

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

RT @RFI: Israël: la Cour suprême annule l?interdiction de visa de l?étudiante américaine https://t.co/OScSNoY6ql https://t.co/ViZRyMGdmv
le 19/10/2018
RT @anne_sinclair: Quel talent: Obama fait des vidéos pour inciter les Américains à aller voter! Quand on le revoit et qu?on le compare on?
le 19/10/2018
Gaye Silly SOUMARE (1930 ? 2012) Un acteur majeur de la construction nationale s?est éteint - Ciré BA et Boubacar? https://t.co/ui9aeC8fjj
le 17/10/2018
Détentions arbitraires des migrants Sénégalais : l?ONG ADHA interpelle la Mauritanie et appelle à la cessation d?au? https://t.co/i9IiPTah7U
le 17/10/2018
RT @benja_roger: #Burkina : un monument élevé à la mémoire de Thomas Sankara à Ouagadougou https://t.co/6boAgjIh08 #lwili
le 17/10/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 71

    Météo

    Vendredi

    min. 8 °

    max. 20 °

    Ciel dégagé

    Samedi

    min. 5 °

    max. 18 °

    Partiellement nuageux

    Dimanche

    min. 9 °

    max. 20 °

    Ciel dégagé