HONNEUR A CEUX QUI N'ONT JAMAIS BAISSE LES BRAS .....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HONNEUR A CEUX QUI N'ONT JAMAIS BAISSE LES BRAS, HONNEUR A CEUX QUI SANS ARMES, SANS ARGENT SE SONT BATTU ET SE BATTENT ENCORE SANS VIOLENCE.

 

 

 

 

 

 

 



Ils ont marché avec détermination sans violence et ont été accueilli par la violence.
Ils ont marché sans ressentiment et ils ont été accueilli par la violence.
Ils ont marché sans haine convaincu qu'ils allaient être entendu et ont été accueilli par la violence.

Que nous apprend t’ont de nouveau ?

A chaque fois que nous avons agit sans violence le système a répondu avec violence.

Il faut la vérité sur cette période sombre de notre histoire. Elle concerne toute la Mauritanie. Le soulagement des populations victimes est une chose la gestion de cette affaire à l’échelle nationale en est une autre? Les questions fondamentales que nous laisserons en suspend nous rattraperont tôt ou tard. L'injustice ne peut être réparée que par la justice.

Peut-il y avoir justice sans vérité ?

Les actes commis sont du domaine de crimes contre l’humanité. Ces actes qui constituent le passif humanitaire représentent un drame national. Ces actes ont bien sur atteint le comble de l’horreur lorsqu’un jour qui n'est pas comme les autres, à la veille du 28 novembre 1990 on a pendu 28 fils du pays dans une garnison militaire comme si on voulait s'adresser à la nation toute entière.

Comment as ton pu en arriver là, avec un acte aussi gratuit que celui la. Ternir un jour aussi important avec un acte aussi horrible que celui là, aussi insultant que celui là, sans pour autant que ni nos responsables politiques ni nos responsables militaires, ni nos responsables religieux de l’époque n'aient réagi en conséquence?

Comprenne qui veut comprendre.
Lâcheté ou immobilisation par l'effet de la stupeur, de la peur ?
Nous venions juste de sortir de 1989 en mois béni de ramadan qui me semble t-il ne nous a pas servi de leçon.
Et lorsque nous avons repris nos esprits , où étaient nos oulémas de l'époque?
Où étaient nos hommes politiques de l'époque?
Où étaient nos responsables militaires de l'époque ?

Des sans voix ont crié mais leurs voix se sont étouffés, ceux qui en avaient, eux, sont restés terrés dans le silence.

J'espère que cette fois ci cela ne répétera pas.

Cette affaire n'est pas une affaire à ne régler qu’au niveau des groupes directement concernées.

C’est une affaire nationale Toutes les familles de Mauritanie sont concernées. Chaque 28 novembre au lieu d’être en fête nous nous retrouvons en DEUIL car la mémoire elle, dans ces cas ne trahit jamais.

Bien sur il est grand temps qu'il y ait une commission d’enquête pour rétablir la vérité, établir les responsabilités.
Le préalable d'une Mauritanie réconciliée réside dans la recherche de la vérité et de la justice. Seuls garants d'une paix sociale pérenne .

Pour que nous soyons réconcilies il faut tout simplement qu’il y ait justice.

C’est une question nationale. Certains actes ont été commis dans les institutions de la république et ont souillé la république.

Comptez le nombre de procès iniques,
Comptez le nombre d’exécutions extrajudiciaires,
Comptez le nombre de coups d’états.
Vous comprendrez que nous sommes dans un pays à tradition du viol de la loi.

Rien de pérenne ne peut se construire sans la justice et la justice n a pas de couleur, n a pas de pays spécifique, n a pas de religions spécifique quand elle touche à du fondamental : la vie.

L'Afrique du sud a connu une période sombre de son histoire. Un homme avec beaucoup de courage, Nelson MANDELA, l'a sortie de l'abject il disait dans son discours prononcé lors de son investiture le 10 mai1994

« Nous devons donc agir ensemble, comme un peuple uni, vers une réconciliation nationale, vers la construction d'une nation, vers la naissance d'un nouveau monde.

Que la justice soit la même pour tous. Que la paix existe pour tous.

Qu'il y ait du travail, du pain, de l'eau et du sel pour tous.

Que chacun d'entre nous sache que son corps, son esprit et son âme ont été libérés afin qu'ils
puissent s'épanouir.

Que jamais, jamais plus ce pays magnifique ne revive l'expérience de l'oppression des uns par les autres, ni ne souffre à nouveau l'indignité d'être le paria du monde.

Que la liberté règne.

Que le soleil ne se couche jamais sur une réalisation humaine aussi éclatante !

Que Dieu bénisse l’Afrique! » ( Extrait de : Ces discours qui ont changé le monde de Dominique JAMET)

Ce grand homme a eu le courage d'amnistier les tenants de l'apartheid mais seulement après avoir recherché la vérité sur le système et avoir jugé ce système.

Aziz en aura t-il cette présence d'esprit ? En aura t-il le courage ?
N'est il pas lui même otage du système ?
Le seul garant de la paix sociale est la JUSTICE grand J.

Ce grand homme a pu pardonner ceux qui l'avaient mis en prison 27 durant car il était dans les conditions de le faire après avoir combattu le système et l'avoir terrassé .

Aziz a t-il combattu le système ?


Et puisque nous sommes tenus d'agir ensemble il faut que nous ayons le courage, ensemble de rechercher la vérité, laisser la justice s'exprimer et non comme le dit JAMET dans son commentaire et je le cite " Aller au plus court en recouvrant d'une chape de SILENCE et de l’Amnistié un passé plein de sang et de fureur au risque de laisser le ressentiment s'installer et revenir gangrener le corps social.

MANDELA a voulu que la réconciliation se fonda :
NON sur l’oubli mais sur le PARDON,
NON sur l’enfouissement des vérités qui fâchent mais sur la manifestation des vérités qui soulagent ;
NON sur le mensonge par omission , mai sur les aveux et le repentir;
NON sur le rabibochage de façade mais sur une prise de conscience sincère et profonde.

MANDELA a voulu et fait de sorte que son pays fut lavé de la souillure du CRIME sans être entaché de celle du CHÂTIMENT. "


AZIZ EN AURA T-IL LE COURAGE ? Un responsable se doit de prévenir l’ire du peuple.


Il faut des préalables pour la réconciliation nationale. Tout système basé sur l'injustice est voué à l'échec.

La responsabilité confère des prérogatives qui se doivent d’être méritées par l’exercice de ses devoirs et non par ses manquements, surtout quand on se l’est, la responsabilité, octroyée.

Le premier devoir d’un responsable suprême est de veiller à l’exercice de la justice, à la protection, et à la sécurité des ses administrés , éléments fondamentaux pour une paix sociale pérenne.

HONNEUR A CEUX QUI ONT OSE.

ESPÉRONS QU'ENFIN IL Y AIT UN SURSAUT NATIONAL, QUE LES MASSES SE LÈVENT ET FASSE TOMBER CE SYSTÈME INIQUE, CYNIQUE, BARBARE ET SOUVENT VERSATILE.

Djibril BA

 

 

A lire aussi sur le même sujet 

 

 

Réponse à :  La marche des ex-réfugiés au Sénégal et la présidentielle à la Une en Mauritanie

 

 

 

 

Dénonciations de la répression contre la marche d'ex-réfugiés mauritaniens

 

 

......   Plusieurs partis politiques et organisations ont condamné lundi, la répression de la marche d’anciens réfugiés rapatriés du Sénégal, qui ont fait un parcours de 300 kilomètres de la vallée du fleuve Sénégal à Nouakchott, avant d’être dispersés à coups de grenades lacrymogènes par la Police, dimanche après-midi. Ces marcheurs protestaient contre leurs conditions de vie et la non-tenue de plusieurs promesses faites par les autoritésrelativement au processus de réintégration …   .......

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

Saccage de l’ambassade de Mauritanie à Paris :  tous les accusés, remis en liberté  

 

 

.......     Tous les quinze étudiants qui a avaient été mis en cause dans l’affaire saccage des locaux de l’Ambassade de Mauritanie à Paris ont été remis en liberté, hier vendre, en échange de payement d’une amende de plus de 5000 Euros, dans un délai de deux mois, a rapporté le correspondant d’Alakhbar. Une cinquantaine de protestataires négro-mauritaniens avaient assiégé l'ambassade mercredi protestant contre la dispersion violente des ex-déportés mauritaniens qui marchaient sur Nouakchott. .......

 

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

Communiqué de TPMN 

 

 

.....     Après dix (10) jours de marche de Boghé à Nouakchott pour revendiquer leurs droits, les déportés sont arrivés au carrefour Madrid le 4 Mai après avoir été bloqués à pendant de longues heures à l'entrée de la ville par les autorités. Avec un accueil triomphal qui leur a été réservé par leurs frères, les marcheurs ont été dispersés par la police raciste appuyée par des éléments de la garde et de la gendarmerie faisant usage de grenades lacrymogènes avec une brutalité particulière ......

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

  Mauritanie : une marche des rapatriés pour crier leur colère

 

 

.......   La principale promesse qui n’a pas été tenue, disent les rapatriés du Sénégal, c’est celle d’obtenir rapidement des papiers d’identité. Beaucoup d’entre eux n’ont toujours pas été enregistrés. Or, le processus d’enrôlement, comme on l’appelle en Mauritanie, est pourtant l’étape indispensable pour obtenir une carte d’identité biométrique et tous les droits qui l'accompagnent. C’est ce que nous explique Mamadou Ouane, instituteur rapatrié en 2011  ........

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

Déclaration de la CO.VI.RE 

 

 

.....     L’Union Nationale des Rapatriés du Sénégal, effectuait une marche pacifique du carrefour Boghé vers Nouakchott, depuis le 25 Avril 2014, date commémoration de la déportation. A l’issue des négociations successives avec le wali de Nouakchott, la marche a été autorisée jusqu’au carrefour  Madrid. Arrivés à ce niveau, les marcheurs ont été assaillis par la police et la gendarmerie qui ont dispersé la manifestation, sans sommation, par des grenades lacrymogènes .  ......

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

 

Les événements de 1989 en Mauritanie : Causes et conséquences

 

 

......   Depuis l’accession de la Mauritanie à l’indépendance le 28 Novembre 1960, l’Etat fut confronté au défi majeur de la construction de l’identité de la Nation, qui s’articule principalement autour de deux polarités fondamentales : l’Arabité et l’Africanité. Cette tension a été instrumentalisée politiquement par les différents régimes qui se sont  succédés qui privilégiaient la dimension arabe dans la construction de l’identité officielle du pays    .......

 

 

Lire la suite   >>>

 

 

 

 

©  ODH Mauritanie 2012-2014

 

 

 


  • Djibril BA, lundi 12 mai 2014 12h47
  • 1 Réaction
  • 31/01/2013
  • Crimes contre l'humanité

Les réactions

  • Avatar
    Nouvelles O.D.H

    Le 12/05/2014 à 22:10:30

    Mamadou Heyba BA

    Mamadou Heyba BA 12 mai 19 :44

    Un bel article les partis pouykatigi ne devraient pas s'arrêter à la condamnation d
    Un ils devraient tous se mobiliser pour accueillir ces héros sinon la moindre des choses c'était de manifester pour montrer leur désapprobation face à cet ignominieux forfait je suis sûr que la répression n'aurait pas lieu si c.étaient des maures qui manifestaient leur mecontentement llc

    Source : Facebook

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

Gaye Silly SOUMARE (1930 ? 2012) Un acteur majeur de la construction nationale s?est éteint - Ciré BA et Boubacar? https://t.co/ui9aeC8fjj
le 17/10/2018
Détentions arbitraires des migrants Sénégalais : l?ONG ADHA interpelle la Mauritanie et appelle à la cessation d?au? https://t.co/i9IiPTah7U
le 17/10/2018
RT @benja_roger: #Burkina : un monument élevé à la mémoire de Thomas Sankara à Ouagadougou https://t.co/6boAgjIh08 #lwili
le 17/10/2018
Décès du milliardaire américain Paul Allen, co-fondateur de Microsoft https://t.co/gcsrSvnbQg
le 17/10/2018
Remaniement ?: Christophe Castaner nommé ministre de l'Intérieur? https://t.co/8aohDRXqcH https://t.co/VhYMsQSpvT
le 16/10/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5940)

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 18

    Météo

    Jeudi

    min. 9 °

    max. 21 °

    Ciel dégagé

    Vendredi

    min. 8 °

    max. 21 °

    Ciel dégagé

    Samedi

    min. 7 °

    max. 18 °

    Partiellement nuageux