Mali : un commando islamiste attaque la ville de Gao

 

 

 

Mali : un commando islamiste attaque la ville de Gao

 

 


GAO (Mali) - Un commando islamiste a attaqué dimanche Gao, la plus grande ville du Nord du Mali, déjà frappée par deux attentats suicides en deux jours, marquant la première attaque contre une ville récemment reprise par les soldats français et maliens, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Beaucoup d'islamistes auraient été tués lors de ces combats, selon un officier de l'armée malienne, mais des journalistes de l'AFP sur place n'étaient pas encore en mesure de vérifier cette information.

Des échanges de tirs entre soldats et islamistes ont éclaté en début d'après-midi au coeur même de la ville, près du commissariat central, qui était le siège de la police islamique quand les jihadistes occupaient Gao.

La fusillade a vidé les rues de Gao, contraignant les habitants à se terrer dans leurs maisons pour éviter les balles de Kalachnikov et de mitrailleuse lourde de calibre 14,5 mm.

Des éléments du Mujao se sont infiltrés en ville et nous sommes en train de les déloger, a déclaré à l'AFP une source malienne de sécurité, en référence au Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, l'un des groupes armés qui occupait depuis des mois le nord du Mali, y multipliant les exactions.

Une autre source de sécurité a évalué à plusieurs dizaines le nombre d'assaillants.

En milieu d'après-midi, les tirs ont quasiment cessé autour du siège de la police islamique dans le centre de Gao, mais ils ont repris ensuite au gouvernorat, à environ 800 m plus au sud-est, vers le fleuve Niger.

Des militaires français patrouillaient en ville au côté de soldats et gendarmes maliens, très nerveux. Ils mettaient en garde les habitants contre la possible présence de tireurs embusqués, tandis qu'un hélicoptère français d'attaque Tigre survolait la zone.

Les effectifs islamistes infiltrés en ville ont été fortement réduits, il y a beaucoup d'islamistes tués, a déclaré à l'AFP le colonel Mamadou Sanake, de l'armée malienne, sans pouvoir donner de bilan plus précis.

Certains d'entre eux se sont infiltrés par le fleuve, d'autres avec des motos sur les grands axes, a-t-il ajouté.

Les rues de Gao étaient désertées, les habitants se terrant dans leurs maisons.

Ces affrontements surviennent après un attentat suicide visant dans la nuit de samedi à dimanche un poste de contrôle à l'entrée nord de Gao, le deuxième en deux jours.

Aucun militaire malien n'a été atteint dans l'explosion, selon les soldats sur place. Mais la route menant vers le nord et les villes de Bourem et Kidal a été fermée et aucun véhicule n'était autorisé à l'emprunter.

Trois mines antipersonnel ont aussi été découvertes dans la zone, selon un militaire français, qui a précisé que l'armée allait les faire sauter dans une explosion contrôlée.

L'attentat de vendredi avait été revendiqué par le Mujao.

Nous nous engageons à augmenter les attaques contre la France et ses alliés. Nous demandons à la population de se tenir loin des zones militaires pour éviter les explosions, a de nouveau mis en garde samedi le porte-parole du Mujao, Abou Walid Sahraoui.

Gao, la plus grande ville du Nord malien, située à 1.200 km de Bamako, avait été reprise le 26 janvier par les armées française et malienne aux groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda, dont le Mujao.


(©AFP / 10 février 2013 18h35)

 

 


  • (©AFP / 10 février 2013 18h35)
  • 1 Réaction
  • 10/02/2013

Les réactions

  • Avatar
    O.D.H Nouvelles

    Le 10/02/2013 à 21:38:36

    Mali : des journalistes évacués du centre de Gao par l'armée française


    PARIS - Une cinquantaine de journalistes ont été évacués par l'armée française du centre de Gao, dans le Nord du Mali, après l'attaque lancée dimanche par un groupe islamiste, a annoncé à l'AFP le porte-parole de l'état-major, Thierry Burkhard.

    L'officier n'a pas fait état de blessés parmi ce groupe de journalistes, qui ont été conduits vers l'aéroport.

    Selon Thierry Burkhard, l'attaque s'est déroulée en début d'après-midi lorsqu'un groupe d'islamistes s'est réfugié dans l'ancien commissariat central de Gao, dans l'ouest de la ville, après avoir été repéré par la population.

    Un échange de tirs s'est alors engagé avec l'armée et la police maliennes, qui les a encerclés en deux endroits. Les journalistes se trouvaient dans un restaurant et dans un hôtel à proximité immédiate des tirs, selon le récit du porte-parole de l'état-major.

    Des soldats et des véhicules de l'armée française sont alors arrivés depuis l'aéroport pour extraire les journalistes, dont certains avaient déjà été mis sous la protection des Maliens, a-il poursuivi. Ils ont alors été conduits vers l'aéroport.

    Un groupe islamiste, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a revendiqué auprès de l'AFP l'attaque dans cette ville déjà frappée par deux attentats-suicide en deux jours.

    Beaucoup d'islamistes auraient été tués lors de ces combats, selon un officier de l'armée malienne, mais des journalistes de l'AFP sur place n'étaient pas encore en mesure de vérifier cette affirmation.


    (©AFP / 10 février 2013 20h43)

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de O.D.H Mauritanie



Twitter

CPI : la justice internationale confirme la peine du Congolais Jean-Pierre Bemba pour subornation de témoins? https://t.co/LDXamiAdb1
le 17/09/2018
Elections en Mauritanie : peu d'affluence dans les bureaux de vote https://t.co/LqVF26RZPL https://t.co/Ybulu5t1FU
le 16/09/2018
Le président de la CENI tranche en faveur des leaders de l'opposition : ils peuvent visiter les bureaux de vote de? https://t.co/1Ylci8ibf0
le 15/09/2018
RT @aliounetine16: Si ns voulons léguer aux futures générations un continent où les vivants, les humains, les animaux, les végétaux, les ma?
le 15/09/2018
Rachid Taha enterré vendredi dans sa ville natale de Sig, en Algérie (famille) https://t.co/3FCBgsEGnJ https://t.co/0ZKUUVbR8d
le 14/09/2018

Livre d'or

  • Dernier message :

  • nice [img]http://www.odh-mauritanie.com/uploaded/logo/banniere-ocvidh-mauritanie-879.jpg[/img] cool

    par Akila
  • Aller sur le livre d'or →

Rechercher sur le site

Galerie photos (5940)

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 1

    Météo

    Mardi

    min. 16 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux

    Mercredi

    min. 15 °

    max. 27 °

    Ciel dégagé

    Jeudi

    min. 16 °

    max. 27 °

    Partiellement nuageux